"Avec amour et acharnement": Juliette Binoche et Vincent Lindon se déchirent devant la caméra de Claire Denis

L’amour et le cinéma font de longue date bon ménage. Quel que soit le genre des amants, les cinéastes du monde entier en ont fait des mélos, des comédies, parfois musicales, voire des polars ou des thrillers.

Loin des chababadas, Claire Denis propose un récit au cordeau inspiré du roman Un tournant de la Vie de Christine Angot. Avec amour et acharnement bouscule les stéréotypes sur l'adultère ou le ménage à trois.

Prenez un couple d’âge mûr. Jean et Sara ((Vincent Lindon et Juliette Binoche) rentrent d’une escapade en amoureux. Que Jean soit sans emploi suite à quelque grave aléas, ne pèse en rien sur leur relation, même s’il vit parfois avec difficulté sa dépendance financière.

Cet équilibre bascule quand ressurgit dans leur vie François (Grégoire Colin), ancien amant de Sara et ex-associé de Jean. Sara vacille sous l’emprise d’une passion qui ressurgit de leur passé. Jean voit soudain sa vie lui échapper.

Homérique engueulade

Ce drame est la deuxième adaptation par Claire Denis d'un récit de son amie Christine Angot, après Un beau soleil intérieur.

La réalisatrice réunit pour la première fois à l’écran Binoche et Lindon. Deux acteurs qu’elle connaît bien (trois films avec chacun), aussi exigeant l’un que l’autre, mais avec des méthodes différentes sinon opposées.

L’alchimie est détonante, notamment dans une scène d’engueulade homérique dans laquelle chacun des deux interprètes déploie tout son talent et son énergie.

On en sort aussi lessivé que les personnages - et les comédiens, à en croire leur témoignage.

Claire Denis déjoue les canons des histoires d’adultère. Aucun regard moral. Sarah pourrait être jugée - et le sera sans doute par certains spectateurs - mais ce n’est pas le propos.

La musique de Tindersticks - tradition chez Claire Denis - laisse d’emblée sourdre une ambiance de thriller. C’est la passion qui est ici la menace, incontrôlable, indomptable.

Vincent Lindon incarne son quatrième rôle majeur en quatre films, après Titane de Julia Ducournau, Enquête sur un scandale d'État de Thierry de Peretti et Un autre monde de Stéphane Brizé.

Il incarne ici une autre fragilité de la masculinité, après celle de Titane. Jean est sûr de son amour, mais son passé lui fait douter de lui. Et Sarah provoque le point de rupture.

De quoi compenser quelques digressions - où la réalisatrice, à travers les entretiens (réels) menés par Sara/Juliette distille un brin de critique sur le monde et la France comme ils tournent.

Le port du masque, maintenu dans plusieurs scènes, ancre le film dans son époque déjà révolue - sans que ce ne soit le sujet, sauf à considérer que, même en amour, on tombe parfois le masque.

Avec amour et acharnement Thriller sentimental De Claire Denis Scénario Claire Denis et Christine Angot Avec Juliette Binoche, Vincent Lindon, Grégoire Colin,... Durée 1h56.

"Avec amour et acharnement": Juliette Binoche et Vincent Lindon se déchirent devant la caméra de Claire Denis
©D.R.