"Smile" : La contagion de l’horreur

Une variation américaine basique sur le classique horrifique japonais "Ring".

"Smile" : La contagion de l’horreur
©Sony

Psychiatre passionnée par son métier, Rose Cotter (Sosie Bacon) a choisi de travailler à l’hôpital public, où elle enchaîne les gardes au service d’urgences psychiatriques. Un jour, elle reçoit en consultation Laura (Caitlin Stasey), une jeune étudiante traumatisée depuis qu’elle a assisté au suicide, à coups de marteau, de l’un de ses professeurs. Depuis, elle se dit victime d’une emprise maléfique. Elle voit des visages au sourire diabolique et sent sa mort imminente. Quelques instants plus tard, la jeune fille affiche un sourire sardonique et se tranche la gorge devant la psychiatre. Celle-ci est à son tour aux prises avec d’atroces visions, qui font basculer sa vie dans la paranoïa et la folie. Et si, elle aussi, était victime d’une malédiction ?

Dans la foulée de son court métrage Laura Hasn't Slept en 2020, Parker Finn s'est vu proposer par la Paramount de l'adapter dans un premier long initialement prévu pour la plateforme de streaming Paramount +, avant de sortir finalement en salles, suite aux réactions positives enregistrées lors des projections test.

Sur un air de "Ring"

Smile a en effet tout du thriller horrifique efficace, basé sur une idée imparable : la contagion d'une malédiction - un thème qui résonne évidemment en cette période de pandémie mondiale de Covid. Visiblement inspiré par le cinéma horrifique nippon - avec un clin d'œil direct à The Grudge de Takashi Shimizu -, Parker Finn signe surtout une variation sur le classique d'Hideo Nakata Ring en 1999 (déjà remaké à Hollywood par Gore Verbinski avec Le Cercle en 2002), la cassette video maléfique étant ici remplacée par un élément plus psychologique, la peur de la folie et du suicide…

Passée cette bonne idée, le film se traîne en longueur (près de 2h) et s’enfonce dans la facilité, avec un scénario bancal qui surjoue les effets de surprise, de cauchemar… Tandis que le casting, emmené par Sosie Bacon (la fille de Kevin), manque cruellement de charisme.

"Smile" : La contagion de l’horreur
©Sony

Smile Horreur Scénario et réalisation Parker Finn Photographie Charlie Sarroff Musique Cristobal Tapia de Veer Montage Elliot Greenberg Avec Sosie Bacon, Kyle Gallner, Caitlin Stasey, Jessie T. Usher, Kal Penn… Durée 2h02.

"Smile" : La contagion de l’horreur
©LLB