"Le Nouveau jouet" : Jamel Debbouze tente de conscientiser son patron dans le remake du film de Francis Veber

Dans le film originel, François Perrin (Pierre Richard) devenait le jouet du fils du président (Michel Bouquet).

Karin Tshidimba

Jusqu’où peut aller la tyrannie d’un patron ? Jusqu’à faire de ses employés des jouets ? Les prémisses de la fable sont connues, mais le casting de cette adaptation permet de jolis moments de comédie grinçante. Le jeune Simon Faliu est parfait dans le rôle d’Alexandre Etienne, tête à claques tyrannique. Daniel Auteuil offre son charisme à ce père milliardaire éteint, engoncé dans ses règles immuables, incapable de communiquer et de profiter de l’instant.

Quant au jeu de Jamel Debbouze, vigile transformé en jouet, il oscille entre tendresse et facétie. Ses yeux pétillants sont pleins d’amour pour sa femme et d’étonnement face à Alexandre, sans amis ni repères.

Dans le film originel, François Perrin (Pierre Richard) devenait le jouet du fils du président (Michel Bouquet). La question de l’argent offert en contrepartie n’était pas centrale. Tout était présenté comme s’il s’agissait d’un (vilain) jeu… La comédie de Francis Veber proposait une satire cruelle sur le pouvoir et l’argent. Un élément renforcé dans cette version 2022 avec usine en grève et menaces de licenciement.

Ultra-libéralisme et marchandisation de l’être humain : les deux thèmes n’ont jamais été aussi actuels. James Huth fait de son patron un inconscient plutôt qu’un être malveillant et donne à Jamel Debbouze le soin d’éveiller sa conscience…

Le Nouveau Jouet Satire- De James Huth - Scénario : James Huth - Avec Jamel Debbouze, Daniel Auteuil - Durée 1h55.

"Le Nouveau jouet" : Jamel Debbouze tente de conscientiser son patron dans le remake du film de Francis Veber
©LLB