"Meurtres sans ordonnance": la mort à l’hôpital sur Netflix

Jessica Chastain et Eddie Redmayne réunis dans un thriller efficace inspiré de l'histoire vraie du tueur en série Charlie Cullen, signé par le Danois Tobias Lindholm.

Eddie Reydmane et Jessica Chastain, réuni dans "Meurtre sans ordonnance" de Tobias Lindhom sur Netflix.
Eddie Reydmane et Jessica Chastain, réuni dans "Meurtre sans ordonnance" de Tobias Lindhom sur Netflix. ©Netflix

Infirmière dévouée à son travail malgré de lourds problèmes cardiaques, Amy (Jessica Chastain) élève seule ses filles. À l’hôpital, elle se lie d’amitié avec Charles Cullen (Eddie Redmayne), un nouvel infirmier qui vient d’arriver dans son service et avec lequel elle partage ses gardes. Celui-ci est aux petits soins pour elle, toujours prêt à lui donner un coup de main, au boulot ou en dehors. Quand une patiente meurt subitement à l’hôpital, la police lance une enquête. La vieille dame avait un taux d’insuline anormalement élevé. Les enquêteurs suspectent une mort non naturelle et Charlie, déjà passé par neuf hôpitaux différents auparavant, est dans leur viseur…

Coscénariste attitré de Thomas Vinterbeg (de Submarino à Drunk , en passant par La Chasse et La Communauté ), Tobias Lindholm est également réalisateur. On se souvient notamment de Hijacking en 2012 et de A War en 2015. Depuis, plus rien au cinéma. Le cinéaste danois s’est en effet concentré sur la télévision, signant des épisodes de la série danoise The Investigation pour HBO Max ou de la série Mindhunter sur Netflix. Satisfait de son travail, le géant du streaming lui a confié les rênes de Meurtres sans ordonnance.

Près de 400 morts au compteur

L’histoire vraie du tueur en série Charles Cullen - qui a reconnu le meurtre de 29 patients, mais est soupçonné d’en avoir tué près de 400, de 1988 à 2003 - avait déjà inspiré à l’Allemand Ulli Lommel Killer Nurse en 2008. Basé sur le livre-enquête homonyme de Charles Greaber publié en français aux Presses de la Cité en mars dernier, Meurtre sans ordonnance retrace, lui, le fait divers réel, en se concentrant sur la relation entre Cullen et l’une de ses collègues, qui a permis son arrestation. Sans forcer son talent, Lindholm signe un thriller classique, à la mise en scène efficace mais sans surprise, qui capte cependant bien l’atmosphère et le quotidien à l’hôpital.

Le Danois peut heureusement compter sur la confrontation de deux acteurs charismatiques : la toujours très juste et subtile Jessica Chastain et Eddie Redmayne. Connu pour avoir campé Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps , mais aussi pour sa "performance" de première femme transsexuelle de l’Histoire dans Danish Girl en 2006 ou pour son rôle de Norbert Dragonneau dans la saga Les Animaux fantastiques , l’acteur anglais se montre très à l’aise dans la peau de ce personnage ambigu, insaisissable, même s’il ne parvient pas tout à fait à se défaire de son maniérisme habituel.

Eddie Reydmane et Jessica Chastain, réuni dans "Meurtre sans ordonnance" de Tobias Lindhom sur Netflix.
Jessica Chastain, comme toujours impeccable dans "Meurtre sans ordonnance" de Tobias Lindhom sur Netflix. ©Netflix

Meurtres sans ordonnance / The Good Nurse Thriller De Tobias Lindholm Scénario Krysty Wilson-Cairns (d’après le livre The Good Nurse de Charles Graeber) Avec Jessica Chastain, Eddie Redmayne, Nnamdi Asomugha, Noah Emmerich… Durée 2h12 Netflix

étoiles Arts Libre cinéma
©LLB