”Good Luck To You, Leo Grande” : Emma Thompson en sex therapy

Une femme d’âge mûr (Emma Thompson) attend dans une chambre d’hôtel, visiblement mal à l’aise. Un jeune homme beau comme Daryl McCormack (The Wheel of Time, Peaky Blinders) prend un café avant de se rendre à son rendez-vous.

Nancy accueille Leo Grande, “travailleur du sexe”. C’est une première pour elle. Le mari de cette institutrice retraité est décédé deux plus tôt. En trente et un ans de mariage, Nancy n’a jamais connu l’orgasme. Elle espère y parvenir grâce à Leo.

À celles ou ceux qui hurleraient à la perpétuation des stéréotypes sexistes – une femme ne pourrait jouir que grâce à un homme, jeune et fougueux – on soulignera cette petite caution, pour ce qu’elle vaut : le film est signé par une femme, Sophie Hyde, et écrit par une autre, Katy Brand.

Affaire d’orgasme

Sans trop déflorer cette comédie ravageusement british, précisons que l’affaire de l’orgasme n’est pas si simple : Nancy se débat avec sa conscience, son éducation, sa morale.

Le premier rendez-vous vire à la logorrhée et aux atermoiements de la cliente. Qui, satisfaite toutefois du premier service, sollicite à nouveau Leo.

Bon prince, charmant et gentleman, celui-ci se prête au jeu des questions-réponses, visiblement amusé par Nancy.

De fil en aiguille, les rencontres virent à la sex therapy, franchissant à chaque rendez-vous une nouvelle étape.

On rit beaucoup, malgré un dispositif théâtral, grâce à des dialogues ciselés interprétés par deux Stradivarius. C’est là, au final, que le scénario déjoue les stéréotypes, Nancy découvrant que l’extase ne dépend que d'elle.

Female Gaze

Le Happy end sera salé sucré, avec Emma Thompson dans une image qu’on ne qualifiera pas d’osée mais encore trop rare au cinéma.

C’est toute la vertu d’un female gaze bien compris qui trouve une universalité nouvelle : sortir d’une réflexion sur l’identification du public aux personnages pour se focaliser sur le ressenti d’une femme de 61 ans.

Loin d’une exclusion, ce regard nuancé est porteur d’une expérience d’autant plus forte qu’elle s’inscrit sur le corps d’Emma Thompson, réinterprétant La Naissance de Venus. Et pour (bonne) cause : ce regard-là est la révolution à l’écran chère à la philosophe Iris Brey.

Mes rendez-vous avec Leo/Good Luck To You, Leo Grande Comédie dramatique De Sophie Hyde Scénario : Katy Brand. Avec Emma Thompson et Daryl McCormack. 1h37

étoiles Arts Libre cinéma
étoiles Arts Libre cinéma ©LLB