"Le Torrent" : André Dussollier face aux mensonges de José Garcia

Le père (André Dussollier) face au beau-fils (José Garcia) dans "Le Torrent" de Anne Le Ny.
Un torrent de doutes : le père (André Dussollier) face au beau-fils (José Garcia) ©Athena Films

À quoi tient un destin… Un adultère découvert par accident, suivi d’un autre accident, tragique. Et voilà Alexandre (José Garcia) exposé au soupçon d’homicide.

D’autant plus que sa femme Juliette (Ophélia Kolb) a laissé un message ambigu à son amant. Alexandre s’enferre dans une succession de décisions maladroites.

Le doute atteint même sa fille Lison (Capucine Valmary) qui s’interroge aussi sur les actes de son père. De quoi la rapprocher du père de celle-ci, Patrick (André Dussollier).

À lire : Notre entretien avec André Dussollier

Comédienne de théâtre réputée, Anne Le Ny est passée à la réalisation en 2007 avec Ceux qui restent, récit d’un coup de foudre entre un homme et une femme alors qu’ils sont au chevet de leur conjoint.

Ce titre programmatique s’applique aussi aux protagonistes du Torrent. Ils sont ceux qui restent, qui doivent se débattre avec leurs questions (Patrick), leur culpabilité (Alexandre) ou leur conflit de loyauté (Lison).

Une liaison inattendue : Lison (Capucine Valmary) et Patrick (André Dussollier). Dans "Le Torrent" de Anne Le Ny.
Une liaison inattendue : Lison (Capucine Valmary) et Patrick (André Dussollier). ©Athena Films

Détourner les attentes

La réalisatrice a toujours l’art de détourner les attentes. Le thriller est vite éventé (le spectateur sait tout), pour déplacer le suspense non sur le qui a fait quoi mais sur qui découvrira quoi et quand. Mais ce n’est pas le sujet.

Ce qui intéresse Anne Le Ny, c’est le torrent d’émotions et de mensonges qui submerge bientôt toute cette famille recomposée. Emportera-t-il tout sur son passage ? Provoquera-t-il une coulée de boue ? Un glissement de terrain ?

Ce qui est sûr, c’est que, comme au lendemain de la tempête qui ouvre le film, on ne reconnaîtra plus le paysage. Passé le constat des dommages, il faudra reconstruire.

Anne Le Ny s’intéresse moins aux effets de style (absents) qu’à la psychologie de ses protagonistes. Mais elle le fait, là aussi, sans être démonstrative, s’appuyant sur ses interprètes. Elle est bien servie, à cet égard.

Au centre du triangle affectif, Capucine Valmary offre une belle performance face à ses aînés, nouant notamment avec André Dussollier une belle relation où les silences en disent plus que toutes les tirades.

Le Torrent Drame. D’Anne Le Ny. Scénario : Anne Le Ny, Axelle Bachman. Avec : José Garcia, Capucine Valmary, André Dussollier,… 1h42

étoiles Arts Libre cinéma
étoiles Arts Libre cinéma ©LLB