Déchaînées, Balasko et Zabou la préparent avec un enthousiasme burlesque.

Régulièrement, en sortant d’une salle de cinéma, on se demande comment une telle nazerie a pu atteindre le grand écran? Comment de telles daubes sont possibles ? "Arrête ton cinéma" voit dans la recette de la daube, un sujet de comédie.

Un jour, Sybille, une comédienne, reçoit un coup de fil tombé du ciel. Un duo de productrices a entendu parler de son projet de scénario et veut produire le film à tout prix. Ecrire, rechercher, caster, repérer, réaliser, monter, promotionner, sortir le film; voilà qui ressemble à un marathon. Mais chez ce tandem de productrices, on préfère le 100m : première mouture du scénario dans deux semaines, tournage dans six mois, sortie salles dans neuf.

Nos productrices n’aiment pas le début dans un hôpital, ce serait mieux dans un haras, suggère l’une d’elle. Sybille s’accroche un peu à son idée. C’est son premier film, il est très autobiographique, il évoque son rapport et celui de ses deux sœurs avec leur père, qu’elles ne connaissaient pas avant de le rencontrer à l’hôpital. Au cinéma, ce sera finalement dans un bar de Pigalle, c’est plus sexy. Au final, Sybille se sent soulagée, le scénario n’a plus rien à voir avec sa famille, c’est même devenu n’importe quoi.

Au départ, "C’est le métier qui rentre", le livre de Sylvie Testud - qui tient le rôle principal - ; Diane Kurys livre son film sur le cinéma. C’est leur "nuit américaine" à toutes les deux. L’angle choisi est celui du rapport cinéastes - producteurs. De "Barton Fink" des frères Coen aux "Ensorcelés" de Minnelli en passant par les fameux "Producers" de Mel Brooks, le sujet a déjà inspiré quelques chefs-d’œuvre.

On s’en tient ici au ressort de comédie que Josiane Balasko et Zabou Breitman actionnent avec une jubilation communicative. Elles forment un duo comique de mégères ignobles et imbuvables sans aucune circonstances atténuantes. Si ce n’est la passion aveuglante du cinéma dont elles proposent une visite assez trash des cuisines.


© DR
 Réalisation Diane Kurys. Scénario : Diane Kurys et Sylvie Testud d’après son livre "C’est le métier qui rentre". Avec S.Testud, Josiane Balasko, Zabou Breitman… 1h 30