Cinéma

Avec son accent allemand à couper au couteau, son rire dans la voix, ses yeux pétillants et son écoute bienveillante, Ruth Westheimer a contribué à déniaiser l’Amérique. Lancée en catimini sur une radio new-yorkaise en 1981, le dimanche à minuit, son émission Sexually Speaking a connu un succès fulgurant. C’était la première fois aux États-Unis que l’on parlait aussi ouvertement de sexe au grand public, à coup de formules chocs du genre : "Ce n’est pas la taille qui compte !" Ou encore : "Ce sont les gens petits qui font les meilleurs amants." Avec un gros clin d’œil, en référence à sa propre taille…

Répondant aux questions des auditeurs avec franchise, distillant ses conseils très explicites pour améliorer leur sexualité, Ruth Westheimer marque les esprits. Et est bien vite repérée par la télé, qui fera d’elle une véritable star. Habituée des plateaux des Late Shows, guest star dans de nombreux feuilletons, tournant même aux côtés de Gérard Depardieu dans Une femme ou deux en 1985, "Mamy Freud", comme la surnomment vite les médias américains, devient une icône de la pop culture… Elle aura même droit à un pilote pour une sitcom inspirée de sa vie, même si le projet n’aboutira pas.

Une vie exemplaire

C’est sur la vie de cette immigrante juive allemande, ayant perdu toute sa famille dans les camps et débarquée en 1956 à New York après avoir étudié la psychologie à la Sorbonne, que s’est penché Ryan White pour Hulu, service de streaming américain. On avait d’ailleurs découvert le documentariste chez son concurrent Netflix, pour qui il avait réalisé l’excellente série documentaire The Keepers, enquête fouillée sur le meurtre d’une jeune nonne à Baltimore dans les années 60.

Filmant Ruth Westheimer à la veille de son 90e anniversaire (avec toujours autant d’énergie à revendre), revenant un peu longuement sur son passé, à travers quelques séquences animées naïves guère réussies, Ask Dr. Ruth est une biographie tout ce qu’il y a de plus classique. Dévoilé à Sundance en janvier dernier, le film dresse le portrait d’une petite femme pas comme les autres, qui a profondément fait évoluer les esprits aux Etats-Unis, notamment sur des thèmes comme l’homosexualité ou le sida, qui ravageait la communauté homosexuelle au moment où le Dr Ruth devenait une star. Reste que, pour un public européen, qui ne connaît pas ou que de très loin le personnage, l’intérêt de ce documentaire semble quand même assez limité…

Ask Dr. Ruth Documentaire biographique De Ryan White Musique Blake Neely Avec Ruth Westheimer Durée 1h40.

© IPM