Amy a sacrément besoin de décompresser ! Mère de deux enfants, la jeune trentenaire est sans cesse en train de courir, entre le boulot, les courses, le foot de la petite, l’exposé de science du gamin… Quand elle découvre son mari (qui ne lève jamais le cul du canapé pour l’aider) en train de s’asticoter en ligne avec une jolie blonde, laitière de profession, elle le met illico dehors et décide de reprendre sa vie en mains. De revivre, quitte à devenir... une mauvaise mère. Dans sa tentative salutaire, elle est soutenue par deux autres mamans elles aussi au bord de l’implosion.

La recette de la comédie hollywoodienne actuelle est connue : un prétexte sociologique quelconque (l’adulescence, le couple, le sexe, l’amitié…), une avalanche de dialogues plus ou moins drôles, une grosse louche de vulgarité (pour faire osé), des acteurs à la cool et une réalisation tape-à-l’œil guère imaginative. Cela donne des résultats qui vont du plus drôle (notamment quand c’est la bande à Seth Rogen à la manœuvre) au plus affligeant. C’est le cas avec "Bad Moms", seconde réalisation du tandem Jon Lucas/Scott Moore, qui nous sert ici une version au féminin et beaucoup plus sage de "Very Bad Trip", dont il signait le scénario en 1999.

Malgré le charme et l’abattage de Mila Kunis et de ses copines (Kristen Bell et Kathryn Hahn), la comédie ne prend pas, se contentant d’enfoncer les portes ouvertes sur le rôle de mère aujourd’hui, toujours plus stressant. Les deux ados attardés à la barre ne sont sans doute pas les mieux placés pour aborder le sujet, ne parvenant jamais à passer le cap de l’humour graveleux et de la caricature des "Desperate Housewives" en folie…


© IPM
Scénario et réalisation : Jon Lucas et Scott Moore. Photographie : Jim Denault. Montage : James Thomas, Emma Hickox. Avec Mila Kunis, Kirsten Bell, Kathryn Hahn, Christina Applegate… 1h41