Cinéma

Une femme se lève. La bande-son mêle encore son gémissement et le souffle de la machine qui l’accompagne jour et nuit, la pompe qui lui procure le médicament l’aidant à supporter de permanentes douleurs. Lidia Schoue se lave, s’habille, sort. Chaque geste lui fait mal.

Noël Minéo, né à Tunis, installé à Bruxelles et y ayant fait une carrière d’opticien, subit les effets secondaires du traitement d’un cancer de la langue. La parole l’a quitté, et il ne peut plus se nourrir que via une sonde gastrique. Lui aussi se prépare, élégant et précis.

Le but de leur sortie : la Monnaie. Des duos vont s’y esquisser, d’inoubliables moments s’y graver. Ils y retrouveront Michel Vassart, gardant de son passé de routard la nostalgie des flashes que lui procurait la drogue, à Katmandou, puis d’un accident : un œil perdu et une jambe amputée.

De ces parcours, bien plus complexes que ce simple résumé, on découvre des bribes à mesure que se dévoile le film de Jorge León.

Personnages et personnes

"Before We Go", tourné en moins de trois semaines, est né de la rencontre de Jorge León - photographe et réalisateur formé à l’Insas - avec des résidents d’un centre de jour de soins palliatifs à Bruxelles, accueillant des personnes en fin de vie. Depuis quelques années, l’artiste est invité à y donner des ateliers de création. "Lorsque j’ai proposé aux résidents d’explorer le thème de la mort, leur forte adhésion et leur engagement ont fait naître la possibilité d’un film", explique-t-il. Quittant le centre, ils ont migré vers l’opéra, "lieu emblématique de la représentation du tragique".

Des amis du réalisateur ont embarqué dans l’aventure, "et ensemble nous avons tenté de donner forme à des questions, des espoirs et des peurs que la fin de vie engendre"… Ces amis, ce sont les chorégraphes et performers Simone Aughterlony, Meg Stuart et Benoît Lachambre, les musiciens Walter Hus et George van Dam, l’acteur Thomas Wodianka.

A la Monnaie, les espaces investis sont en périphérie de la scène. Et ce sont des personnages autant que des personnes que donne à voir ici Jorge León. Documentaire en partie, fort de ses silences autant que de ce qui s’y dit, des tonalités musicales et humaines qui s’y déploient, des échanges qui s’y jouent dans une confiance bouleversante, "Before We Go" témoigne en creux - sans l’ombre d’un propos thérapeutique - de la vitalité et de la peur, du désir, de ce que peut l’art surgissant dans une vie.

"Before We Go", avant-première à Bozar, Bruxelles, le 19 septembre à 20h. Suivi, à 22h30, de "Vous êtes ici" (Jorge León, 2006). Infos : 02.507.82.00 ou www.bozar.be.

Première le 24 septembre à 20h au cinéma Galeries. A l’affiche jusqu’au 24 octobre. Infos : www.galeries.be.