Le festival virtuel "Il était une fois Cannes" organisé par le distributeur Cinéart se poursuit, ce dimanche, avec deux films. Et à nouveau au programme une Palme d’or, la première de Ken Loach (10 ans avant celle décrochée pour Moi, Daniel Blake): Le Vent se lève, drame historique avec Cillian Murphy présenté sur la Croisette en 2006. De façon très engagée, le cinéaste anglais y retraçait la révolution d’indépendance irlandaise de 1919-21 et la désillusion des idéaux socialistes des républicains irlandais.

Récompensé du prix du scénario en 2013, A Touch of Sin est l'un des très grands films de Jia Zhangke. Se détournant de son style documentaire, le cinéaste chinois y choisissait le genre (le polar) pour proposer un portrait sans concession de la corruption qui gangrène son pays.

© Cinéart