A une minute d’intervalle, mercredi après-midi, la Quinzaine des Réalisateurs, l’ACID et la Semaine de la Critique, les trois sections parallèles de Cannes, ont annoncé leur décision commune d’annuler leur édition 2020.

Mais, à l’instar du Festival de Cannes, qui a annoncé son impossibilité de tenir une édition 2020 "sous sa forme initiale", sans acter officiellement son annulation, les trois sections indiquent étudier en concertation “la meilleure façon de continuer à soutenir les films soumis à leur édition 2020.”

Voici leur communiqué :

“À la suite de l'annonce du Président de la République du lundi 13 avril 2020 interdisant tout festival jusqu'à la mi-juillet, les sections parallèles du Festival de Cannes prennent acte que le report envisagé à fin juin début juillet n’est plus possible à cette date. Par conséquent, la Semaine de la Critique, la Quinzaine des Réalisateurs et l'ACID ont le regret d’annoncer l’annulation de leur édition cannoise 2020.

La crise sanitaire à laquelle nous sommes toutes et tous actuellement confronté.e.s ne nous permet pas de prévoir concrètement la suite des événements. Afin de soutenir l’ensemble du secteur cinématographique très affecté par la situation présente, chaque section, en concertation avec le Festival de Cannes, étudie cependant la meilleure façon de continuer à soutenir les films soumis à leur édition 2020.”