Des étudiants d'écoles de cinéma primés au festival de Cannes

L'occasion pour les étudiantes et étudiants de montrer leur travail.

J.F.
Des étudiants d'écoles de cinéma primés au festival de Cannes
©abacapress

Pour sa 25ème édition, la CinéFondation (Cinef) a primé les meilleurs courts-métrages d'étudiants d'écoles de cinéma lors du Festival de Cannes.

La sélection comprenait 16 films d'étudiants choisis parmi 1.528 candidats en provenance de 378 écoles de cinéma dans le monde. Si l'année dernière, un Belge s'était illustré en remportant le premier prix, il n'y avait cette année, aucun de nos compatriotes en lice.

Après délibération du jury, présidé par le réalisateur égyptien Yousry Nasrallah, le premier prix est revenu à Valerio Ferrara (Italie) pour Il Barbiere Complottista. L'étudiant italien a relaté le quotidien d'un barbier adepte de théories du complot que personne ne prend au sérieux. Jusqu'au jour où il est arrêté par la police.

Le deuxième prix est revenu à Li Jiahe (Chine) pour DI ER. Le synopsis ? "Une soirée bière est improvisée par le propriétaire d'une usine de papier « Le gros » et son employé « Le flou », pour fêter la sortie de prison du « Chauve ». Confrontés à un imprévu, « Le gros » et « Le chauve » se mettent à chercher « un plus ou moins bon endroit », avec une rivière et des arbres."

Enfin, le troisième prix a récompensé deux courts-métrages à égalité, Glorious Revolution de Masha Novikova (Royaume-Uni) et "Les humains sont cons quand ils s'empilent" de Laurène Fernandez (France). Le premier aborde la la révolution ukrainienne de 2014, l'autre fait état des petits tracas de la vie en communauté.

Précisons que le premier a remporté 15.000 euros, le deuxième 11.250 euros et le dernier 7.500 euros.

Pour vous tenir au courant du prochain appel à candidatures, rendez-vous sur le site de la Cinef.