Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en mai dernier, Ce magnifique gâteau ! est un moyen métrage d’animation très ambitieux. Coproduit par la Belgique, la France et les Pays-Bas, il revient de façon fantasmagorique sur l’histoire de la colonisation belge. Le film s’ouvre ainsi sur un rêve, ou plutôt un cauchemar, du roi Léopold II qui, en 1886, souhaite posséder sa propre colonie en Afrique. Suivent quatre autres séquences qui, toutes, proposent un regard très dur sur le passé colonial de la Belgique, à travers des personnages perdus, violentés (comme ce jeune Pygmée officiant comme cendrier vivant dans un luxueux palace congolais), quand ils ne sombrent pas tout simplement dans la folie. A l’image d’un petit pays qui suit son souverain dans une véritable crise d’hybris, alors que la Belgique devient la deuxième puissance industrielle du monde…


Si le traitement du sujet est déroutant, c’est avant tout l’animation qui impressionne. A la barre de Ce magnifique gâteau !, on retrouve Emma de Swaef (issue de l’animation) et son compagnon sud-africain Marc James Roels (auteur de courts métrages en live). En 2012, le duo avait décroché une ribambelle de prix et une nomination au César pour leur court métrage Oh Willy…. La technique utilisée ici est la même : l’animation en image par image de petites poupées de chiffon étonnamment expressives, dans des décors quasi entièrement réalisés en tissu (la marque de fabrique de l’univers d’Emma de Swaef). Difficile de dire si cette proposition radicale et inventive parlera aux plus petits mais elle ne laissera pas indifférents les cinéphiles…

Présenté en avant-programme à Ce magnifique gâteau !, Bloeistraat 11 s’adresse, lui, directement aux ados. La Hollandaise Nienke Deutz y décrit, en une petite dizaine de minutes, l’amitié entre deux jeunes filles. Doublement primé au dernier Festival du film d’animation d’Annecy, le film séduit par l’originalité de sa mise en scène, qui superpose des personnages animés en 2D (comme griffonnés au crayon) sur un superbe décor en carton en 3D. L’effet est saisissant et au service d’une évocation délicate du passage de la puberté…

"
Ce magnifique gâteau !" 

Scénario, réalisation, décors et montage : Emma de Swaef et Marc James Roels. Photographie : Marc James Roels. Avec les voix de Jan Decleir, Wim Willaert… 44 min. 

© IPM

"Bloeistraat 11" 

Scénario, réalisation et montage : Nienke Deutz. 11 min.

© IPM