Cinéma Seth Rogen et Charlize Theron irrésistibles dans une comédie romantico-politique potache mais hilarante.

La trentaine bien sonnée, Fred Flarsky (Seth Rogen) est le prototype du journaliste intègre et engagé. A son retour d’une mission d’infiltration en milieu néonazi où il a failli laisser sa peau façon BlacKkKlansman de Spike Lee, le patron du petit journal de Brooklyn qui l’emploie lui annonce que le titre vient d’être racheté par Parker Wembley, magnat des médias, milliardaire ultra-conservateur. Fred démissionne sur le champ !

Pour lui remonter le moral, son meilleur ami l’emmène dans une soirée chic à Manhattan, où se produisent les Boyz II Men. Là, il tombe sur son ancienne baby-sitter, sur laquelle il avait flashé à 13 ans. Désormais ministre des Affaires étrangères du président Chambers (un ex acteur de télé préférant renoncer à un second mandat pour tenter de percer au cinéma), la très élégante Charlotte Field (Charlize Theron) est sur le point de se lancer dans la course à la Maison Blanche. Contre l’avis de tous ses conseillers, elle décide d’engager le journaliste au chômage pour pimenter un peu ses discours…


Une comédie drôlement conne

C’est la troisième fois que Seth Rogen tourne avec Jonathan Levine, après la comédie dramatique 50/50 et la comédie potache The Night Before. Avec Séduis-moi si tu peux !, on est clairement dans la seconde catégorie. Et cette fois encore, la comédie est aussi "conne" qu’hilarante. Et sans le moindre temps mort malgré ses deux heures !

Le cinéaste américain signe en effet une comédie romantico-politique totalement débridée, qui se paye avec délectation la politique américaine. Laquelle semble se résumer à un simple jeu d’apparences, où les idées passent au second plan derrière les questions d’image, de sondages, de popularité… Sans avoir l’air d’y toucher, Séduis-moi si tu peux ! appuie là où ça fait mal dans le système politico-médiatique américain. Optant pour le film à clés, Jonathan Levine tire à boulets rouges sur la présidence Trump, Fox News, Steve Bannon, mais aussi les Démocrates façon Hillary Clinton. Et même sur le Premier ministre canadien Justin Trudeau (caricaturé avec délectation par Alexander Skarsgård). Et pour une fois, le politiquement incorrect reste de mise jusqu’à la dernière minute, sans retour en grâce in extremis de l’ordre moral. Tandis que, dans les rôles principaux, Seth Rogen et Charlize Theron sont totalement irrésistibles. A tel point qu’on finit même par croire à leur improbable romance…

Séduis-moi si tu peux ! / Long Shot Comédie romantico-politique De Jonathan Levine Scénario Dan Sterling&Liz Hannah Musique Marco Beltrami&Miles Hankins Avec Seth Rogen, Charlize Theron, Andy Serkis, Alexander Skarsgård… Durée 2h05.

© IPM