Nico (Tom Holland), 23 ans, visage émacié et physique félin, est devenu braqueur de banque. Comment ce jeune homme ordinaire, apparemment désinvolte, est-il tombé dans un engrenage potentiellement dangereux et violent ? Remontant le fil de son histoire tourmentée, Cherry retrace la rencontre avec son grand amour, Emily (Ciara Bravo), son engagement sous le drapeau américain et son départ en Irak.

En se glissant dans les pas de ce couple de toxicos qui s’aiment avec tendresse et passion mais sombrent avec la même fougue, Cherry permet de cerner leurs fragilités et leurs qualités au-delà de leur dégringolade et de leur addiction.


Retour aux origines du drame

Souvent, dans les films, on croise des couples de junkies sans comprendre comment ils en sont arrivés là, sans apprendre à les connaître ni découvrir l’histoire de leur rencontre. Difficile, par conséquent, de passer au-delà du chaos de leur quotidien et de leurs mines ravagées. Cette partie-là du film est réussie et permet de percevoir la lumière malgré les ténèbres. Tout comme le portrait dressé de Nico, jeune homme sensible qui bascule dans l’enfer de la drogue.

Malheureusement le point de rupture, le déclenchement du stress post-traumatique dont il souffre à son retour d’Irak, est traité de façon trop mécanique et superficielle pour que l’on puisse suivre son cheminement et comprendre comment il en vient à s’abrutir d’opioïdes avant de passer à des drogues plus dures.

Or le nœud du film réside là. Dommage d’avoir si bien suivi le jeune infirmier sur le champ de bataille pour s’intéresser si peu au silence des forces armées ainsi qu’aux causes profondes de sa détresse et de ses dilemmes lors de son retour à Cleveland.

Malgré quelques cadrages impressionnants et originaux et des ruptures de ton bienvenues (durant les épisodes de braquages, notamment), le récit semblera trop long, même aux admirateurs de Tom Holland (Spider-Man) dont la performance est pourtant d’une grande justesse. Le chapitrage tape à l’œil ajoute à la lourdeur de ce récit retracé en flash-backs, qui souffre d’un manque de fluidité.

Imaginé d’après le livre éponyme semi-autobiographique de Nico Walker, le film des frères Anthony et Joe Russo (Avengers Endgame) les entraîne bien loin de l’univers Marvel, mais il ne dispose pas de ce petit supplément d’âme qui permet de marquer durablement les esprits.

Cherry Récit biographique De Anthony et Joe Russo Scénario Jessica Goldberg Avec Tom Holland, Ciara Bravo, Forrest Goodluck Durée 2h23

© D.R.

A voir sur Apple TV +