Un premier film flamand touchant sur une jeune fille en deuil. Avec Yolande Moreau et Lucie Debay.

À tout juste 17 ans, Cleo (Anna Franziska Jaeger) retourne pour la première fois depuis six mois au Club 7, discothèque bruxelloise où elle a ses habitudes. L’ambiance est bonne, jusqu’à ce qu’un garçon se montre un peu trop entreprenant avec elle. Leos (Roy Aernouts) s’interpose. Pour soigner les blessures de ce beau ténébreux d’une petite trentaine d’années, Cléo le ramène chez sa Bobonne (Yolande Moreau), où elle habite avec son petit frère depuis la mort de ses parents pianistes dans un accident de voiture auquel elle a miraculeusement survécu. Malgré la différence d’âge, Cleo est bien décidée à revoir Leos. Elle sent chez lui le même trou béant qu’elle ressent au fond d’elle… Le voir lui fait du bien. D’ailleurs, elle se remet au piano…

Après cinq courts (dont Alles komt terug en 2014), Eva Cools passe au long avec un drame intimiste sur le deuil d’une jeune fille. Plutôt que Gand, la jeune cinéaste flamande choisit cette fois de situer son histoire à Bruxelles, oscillant du flamand au français (utilisé essentiellement dans les scènes en famille avec la grand-mère, campée par une Yolande Moreau qui tombe un peu comme un cheveu dans la soupe).

Très écrit, Cleo ne se résume pas à un simple drame personnel. Cools construit en effet son film autour d’un suspense sur le lien qui unit ses deux personnages blessés par la vie et rongés par la culpabilité. N’évitant pas quelques clichés sur l’adolescence et le deuil, tirant un peu trop ostensiblement le film vers la tragédie, la cinéaste se montre par contre très à l’aise dans sa direction d’acteurs. Déjà vue dans My Queen Karo de Dorothée Van Den Berghe, la jeune Hollandaise Anna Franziska Jaeger (la fille d’Anne Teresa De Keersmaeker) fait preuve d’une belle intensité dans ce rôle douloureux.

Eva Cools file également avec un talent certain la métaphore musicale, utilisant de façon très habile le prélude 2 opus 3 de Rachmaninov, qui résume tant la tragédie que la colère de sa jeune héroïne.

Cleo Drame intime De Eva Cools Scénario Eva Cools Avec Anna Franziska Jaeger, Roy Aernouts, Yolande Moreau, Lucie Debay… Durée 1h40