En marge des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) qui se sont tenues du 26 octobre au 2 novembre, le délégué général de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Christian Saelens, a profité de l'inauguration d'une nouvelle cinémathèque à Tunis pour évoquer le renforcement de la coopération cinématographique avec la Tunisie. Coproduit notamment par la Belgique et la Tunisie, le film "Nora rêve" a remporté samedi soir le Tanit d'or dans la catégorie des longs métrages de fiction, lors de la 30e session des JCC à Tunis. Réalisé par la cinéaste belgo-tunisienne Hinde Boujema, l'œuvre est la deuxième coproduction belgo-tunisienne à remporter, en deux années consécutives, la plus haute distinction attribuée au terme de la compétition. Lors de l'édition 2018, le réalisateur Mahmoud Ben Mahmoud recevait le sésame pour son long métrage "Fatwa", coproduit par les Films du Fleuve des frères Dardenne.

"Ces succès s'inscrivent dans une dynamique cinématographique forte entre la Tunisie et la Belgique, laquelle perdure depuis une quarantaine d'années. Elle s'est notamment traduite par la formation de nombreux réalisateurs et de techniciens dans nos écoles des arts et du cinéma, dont l'INSAS en particulier", commente Christian Saelens.

A l'occasion de l'inauguration d'une cinémathèque unique en son genre, vendredi à Tunis, le délégué général de la Fédération Wallonie-Bruxelles a précisé les suites immédiates qui seront réservées à cette coopération bilatérale entre la Tunisie et les entités fédérées francophones belges. "Un accord de coproduction cinématographique a été renouvelé entre la Tunisie et la Fédération Wallonie-Bruxelles en 1997. La nouvelle programmation de coopération bilatérale 2019-2023 porte un projet cadre de coopération dans le secteur du cinéma. Celui-ci comprend un volet institutionnel de collaboration et d'échanges entre institutions, producteurs et réalisateurs, un second volet de soutien à la diffusion croisée des cinématographies, notamment avec les cinémathèques, ainsi qu'un volet de formation aux différents métiers du cinéma", a-t-il précisé.

Dans ce contexte, une opération "Heure d'hiver" sera consacrée, en mars 2020, à une mobilisation des réalisateurs, scénaristes et producteurs tunisiens, au cinéma Galeries à Bruxelles. "Une trentaine de films tunisiens, documentaires et de fiction, y seront projetés. Un rendez-vous sera parallèlement pris avec des acteurs de la société civile tunisienne pour l'organisation de tables rondes. Une exposition d'œuvres de vidéastes et d'autres activités figureront encore au programme", ajoute Frédéric Cornet, le directeur du cinéma Galeries. Cet événement marquera le début d'une année baptisée "Tunisie en mouvements" qui, sous l'impulsion de Wallonie Bruxelles international (WBI) et d'autres partenaires, sera émaillée d'une vaste programmation multisectorielle et multithématique.