Haley fait de la natation en pro. Mais nage-t-elle plus vite qu’un croco ?

Deux centièmes. Haley n’obtiendra pas sa place en équipe nationale américaine de natation pour deux centièmes de seconde, c’est dire si sa journée commence mal.

Et sa sœur qui l’appelle, sans même se soucier de son résultat, pour mettre la pression à propos de son père. Ni l’une ni l’autre n’ont de nouvelles alors qu’un ouragan s’est levé. Haley accepte de s’y rendre. Deux heures de route, mais à proximité, un barrage policier l’oblige à rebrousser chemin. Trop dangereux. Elle le force et rejoint une petite cité balnéaire abandonnée, assaillie par des vents à déraciner des palmiers.

Série B à deux boules

Sur place, le daddy est introuvable, jusqu’à ce qu’elle le découvre dans la cave en voie d’inondation, inconscient après sa rencontre avec un monstrueux alligator. L’été, c’est la saison des films de requins ; alors les alligators, ça change un peu. D’autant que question mâchoire, ils n’ont rien à envier aux squales.

Produit par Sam Raimi, Alexandre Aja remplit son contrat de petite série B horrifique à deux boules. Une boule de terreur stracciatella goût animal redoutable avec des pépites de catastrophe naturelle. Et une boule de psychologie, de huis clos père-fille, entraîneur-athlète. De quoi nourrir les conversations pendant les périodes d’accalmie.

À peine sortie du Labyrinthe, Kaya Scodelario se retrouve de nouveau coincée, dans un sous-sol, cette fois. On connaissait son tempérament battant et on découvre ici ses aptitudes pour le crawl. Il faut dire que lorsque l’adversaire est un alligator, la motivation s’en trouve décuplée. Son père est incarné par Barry Pepper dont on sait depuis son plus grand rôle dans The Three Burials of Melquiades Estrada (Trois enterrements) de Tommy Lee Jones, qu’il est là pour déguster.

© IPM

Crawl Série B horrifique De Alexandre Aja, Scénario Alexandre Aja, Michael Rasmussen, Shawn Rasmussen Avec Avec Kaya Scodelario, Barry Pepper, Ross Anderson Durée 1h28.