Dark Vador est mort. Et pas seulement à l'écran. David Prowse, le boy-builder britannique imposant (1,98 m) qui l'a incarné, sans jamais montrer son visage (c'est celui de Sebastian Shaw qui apparaît à l'écran, quand Luke Skywalker retire le masque noir de son père) ni parler (c'est la voix de James Earl Jones qu'on entend). Il est mort samedi, "d'une courte maladie", à l'âge de 85 ans.

Voici douze ans, il avait déjà connu une énorme frayeur, en devant se faire soigner pour un cancer. Ce dont il parlait avec ce détachement typiquement britannique: "Je me suis fait traiter pour un cancer de la prostate. C’était la dernière séance ce matin. Je suis en forme. Mais ma femme m’a dit que j’allais me sentir comme quelqu’un de ménopausé…”.

Il était apparu aussi dans trois films de Frankenstein, ainsi que dans Casino Royale, mais dans sa version non-officielle (une parodie avec David Niven et Woody Allen) et même dans Orange mécanique. Mais le rôle de la vie de cet ancien champion d'haltérophilie (il a gagné les titres en Angleterre de 1962 à 1964), fut incontestablement Dark Vador.

Il  en avait parlé longuement à Frédéric Seront, pour la DH, en 2004. 

© Wikipedia

Pouvez-vous nous rappeler comment George Lucas vous a choisi?

"Il m'avait vu dans Orange mécanique de Stanley Kubrick, où je jouais le garde du corps de l'écrivain. Il m'a proposé dans un premier temps le rôle de Chewbacca! Il m'a expliqué que c'était une sorte de gros gorille poilu. Je lui ai répondu non. J'avais joué dans pas mal de films d'horreur où mon visage était caché sous un masque de monstre et je ne voulais plus de ça. Il m'a alors dit qu'il avait un autre personnage à m'offrir, celui de Dark Vador. Là, je n'ai pas hésité. Dans les films, on se souvient toujours du méchant. George Lucas m'a dit que je faisais le bon choix, car personne n'oubliera jamais Dark Vador. Il avait raison. Près de 30 ans après, je suis en train d'en parler avec vous."

Pour incarner Vador, vous deviez aussi porter un masque

"Ce n'est que deux semaines plus tard que je l'ai découvert. Mais à ce moment-là, j'avais déjà lu le scénario et je savais que c'était un bon rôle."

Ce n'est pas votre voix non plus qu'on entend, mais celle de James Earl Jones. Cela vous a déçu?

"Durant tout le tournage, j'ai dit mon texte normalement. Mais comme je portais un masque, je savais qu'il faudrait réenregistrer toutes mes répliques. Je pensais cependant que ce serait toujours moi qui le ferais. J'ai d'ailleurs fait les enregistrements. Mais George Lucas a décidé de doubler tous les comédiens anglais par des acteurs américains, excepté Alec Guiness. Mais ce n'est qu'à la sortie du film aux Etats-Unis que je l'ai appris. C'est le réalisateur Russ Meyer qui m'a envoyé un télégramme pour me féliciter de jouer dans le plus grand film de tous les temps, tout en me signalant qu'on avait doublé ma voix!"

A la fin du Retour du Jedi , lorsqu'on voit enfin le visage de Dark Vador, Lucas vous a également remplacé par un autre comédien. Vous lui en voulez toujours?

"Je ne lui pardonnerai jamais! Après avoir joué Vador dans les trois films, le moins qu'il pouvait faire était de me laisser jouer le personnage une fois qu'on lui ôtait son masque."

Qu'avez-vous apporté de votre personnalité à Dark Vador?

"Avant de faire du cinéma, j'ai eu une carrière de body-builder, durant laquelle j'ai appris à utiliser mon corps. Je me suis servi de ce cela pour interpréter Vador. Chaque phrase que je disais était accompagnée du geste qu'il fallait pour l'exprimer."

Que pensez-vous de la nouvelle trilogie?

"Honnêtement, je suis déçu. Je n'avais déjà pas aimé Le retour du Jedi , à cause des Ewoks. A partir du moment où on a des sortes d'ours en peluche qui combattent les forces de l'Empire, ce n'est plus crédible. Pour la nouvelle trilogie, on a l'impression que le scénario a été sacrifié au profit du merchandising. Chaque scène doit contenir un nouveau personnage pour qu'on puisse en faire un jouet qu'on va vendre."

Dans le dernier épisode, qui sortira en 2005, on assistera enfin à la transformation d'Anakin en Dark Vador. Vous ne regrettez pas qu'on ne vous ait pas demandé d'enfiler à nouveau sa tenue?

"Ils ont décidé que c'était Hayden Christensen, l'interprète d'Anakin, qui devait revêtir le costume. Il y a une certaine logique. Mais je me demande comment ils vont faire pour la carrure, car il est plus petit que moi!"

Ce dimanche, tous les fans de Star Wars sont en deuil.