Elle fut nommée au César du meilleur second rôle féminin dans La Dentellière.

Florence Giorgetti est morte jeudi à l’âge de 75 ans, a fait savoir sur les réseaux sociaux le Théâtre national de la Colline.

"Florence Giorgetti nous a quittés, l’immense comédienne et actrice de cinéma, l’auteure et la lectrice qu’elle était, nous manquera à jamais", s’est ému sur Twitter le théâtre de l’Est parisien dirigé par Wajdi Mouawad. "Florence Giorgetti a illuminé de son talent Les Petits aquariums, texte de Philippe Minyana présenté tout juste après l’inauguration du théâtre national de La Colline à l’hiver 1989, mais aussi Du matin à minuit de Georg Kaiser en 2000 et Le Chemin de Damas de Strindberg à l’hiver 2004 dans les mises en scène de son compagnon Robert Cantarella", a encore souligné le théâtre sur sa page Facebook.

Relativement méconnue du grand public compte tenu sa carrière relativement discrète sur les écrans, toutefois émaillée d’une nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Dentellière (1977), Florence Giorgetti était une personnalité respectée du monde des planches, qu’elle a foulées sans relâche pendant près de cinquante ans.

Florence Giorgetti avait été mariée avec Pierre Arditi de 1964 à 1978, union sur laquelle l’acteur aujourd’hui âgé de 74 ans s’était exprimé voici quelques années. "Je ne regrette rien, parce que j’ai eu un fils grâce à cela, mais j’avais 24 ans, et c’était beaucoup trop tôt. Je ne voulais plus me marier", confiait le comédien, aujourd’hui marié à l’actrice Evelyne Bouix..