À l’heure où nous cherchons comment prendre de la distance vis-à-vis d’outils technologiques devenus centraux dans nos vies, ce documentaire remet en lumière les biais avérés des réseaux sociaux. En clair : la façon dont ces derniers influencent nos pensées, nos priorités, nos actes, notre façon d’interagir avec d’autres ou même notre façon d’appréhender le monde.

Croisant fiction et documentaire, The Social Dilemma illustre à merveille la façon dont des réalités parallèles peuvent se développer sur les réseaux sociaux entraînant une plus grande polarisation de la société. Si les divergences d’opinions ont toujours existé, on constate aujourd’hui une impossibilité de faire se rejoindre ces points de vue, voire une incapacité de se parler sans menaces ou invectives. Et les grands perdants dans cette bagarre ne sont pas les hommes et femmes politiques mais la démocratie qui peine à s’épanouir dans la fange ou sur un terrain insurrectionnel. Dernier exemple en date : la prise du Capitole par les supporters de Trump, persuadés qu’"on leur a volé leur élection".


La recherche de la récompense immédiate

Pour bien comprendre comment nous en sommes arrivés là, il faut revenir à la création des géants de la Silicon Valley : Google, Facebook, YouTube, Twitter, Snapchat, Pinterest et tous les autres… ouvrant la course aux likes et à la dopamine qu’elle induit. C’est la grande force de ce documentaire qui bénéficie de l’éclairage d’anciens cadres de ces entreprises aux revenus en or et à l’influence mondiale. Une série de "repentis" confrontés à la dépendance suscitée par les outils qu’ils ont contribué à mettre en place.

Ce film captivant et interpellant nous ouvre les yeux et nous renseigne sur des innovations dont on sentait bien qu’elles ne cherchaient pas uniquement à servir notre meilleur intérêt mais dont on ignorait sans doute à quel point elles pouvaient modifier notre comportement... Le film pointe ainsi des dérives aujourd’hui malheureusement bien installées dans notre société.

Utilisant la fiction pour expliciter son propos (on y suit une ado en mal de like, son frère accro aux fake news et l’aînée nettement plus vigilante), le film nous offre un bon rappel concernant le fonctionnement des algorithmes et les risques qui accompagnent le développement de l’intelligence artificielle.

Si le constat a de quoi effrayer le spectateur et lui administrer un sérieux électrochoc, Jeff Orlowski n’en reste pas au stade de la consternation et appelle chacun de ses interlocuteurs à pointer les solutions à notre portée. Pour que le débat revienne dans la sphère publique et puisse être source de changements.

Derrière nos écrans de fumée / The Social Dilemma Documentaire-fiction De Jeff Orlowski Durée 1h34.

À voir sur Netflix.

© D.R.