Cinéma Jude Law s’offre une forme de seul en scène en bad boy. Ses inconditionnelles en auront pour leur argent.