Cinéma Le temps d’une spin-off, Dwayne Johnson et Jason Statham se partagent la franchise.

Même dans la franchise Fast and Furious, l’heure ne serait plus au diesel ! Vin a totalement disparu de l’écran, que se partagent désormais équitablement Dwayne Johnson et Jason Statham, Hobbs et Shaw, les gros bras et la grande gueule. Le monde est donc menacé par un dangereux virus - serait-ce celui qui frappe l’imagination des scénaristes hollywoodiens ? - et la CIA engage les deux caïds pour sauver la planète. C’est instantanément la bagarre entre eux pour s’adjuger le leadership.

C’est spectaculaire mais déjà vu, c’est un show qu’on connaît bien en Belgique. De Wever et Di Rupo nous ont habitués à ce numéro, où ils se défient en permanence, s’envoient des punchlines et des anathèmes. Ça marche bien pour s’assurer chacun son pouvoir sur son territoire et quand il s’agit de protéger leurs intérêts communs, comme Land Invest à Anvers, leur solidarité est totale pour sauvegarder l’immunité d’Alain Mathot.

Fast and Furious 8 1/2

Bref, cette rivalité, c’est du cinéma, une façon d’injecter du buddy movie, de l’humour, du dialogue, dans une franchise tout en relâchant un peu la pression sur les concepteurs de cascades délirantes. Néanmoins, chacun a droit à la sienne. Statham glisse sa McLaren sous un double deck bus londonien et Dwayne Johnson retient un hélicoptère comme un gros cerf-volant. En fait, le cascadeur David Leitch a mis en scène d’action, un spin-off avec deux personnages de la série, un Fast and Furious 8 1/2 en somme. De quoi exploiter au maximum le filon de la franchise. Le Fast and Furious 9 roulera à nouveau au diesel et polluera les écrans en 2020.

© IPM

Fast and Furious : Hobbs&Shaw Film d’action De David Leitch Scénario Chris Morgan Avec Dwayne Johnson, Jason Statham, Idris Elba, Vanessa Kirby… Durée 2h 14.