Beaucoup se posent la question: le cinéma post-Covid ressemblera-t-il à celui d’avant ? Racontera-t-on dorénavant les mêmes histoires ? Rob Savage n’a pas attendu que l’on soit sorti de la crise du Covid-19 pour s’inspirer de celle-ci. Sorti en Grande-Bretagne dès la fin juillet 2020, Host est en effet l’un des premiers films, avec Borat 2 ou Locked Down (cf. ci-contre), à intégrer l’expérience du confinement au cœur de son intrigue. Soit un petit film d’horreur fauché qui marche sur les traces de The Blair Witch Project, qui avait renouvelé les codes du genre et fait exploser le box-office en 1999.

Les caméras vidéo d’étudiants en cinéma souhaitant réaliser un documentaire sur une sorcière légendaire sont ici remplacées par celles des smartphones et des ordinateurs d’une bande d’amies anglaises. Confinées chez elles, les jeunes femmes se donnent rendez-vous pour un apéro Zoom pas comme les autres. Haley (Haley Bishop) a en effet convié une médium, censée leur permettre de communiquer avec les morts… Sauf que la séance de spiritisme virtuelle devient rapidement bien trop concrète…


Horreur en temps réel

En 2012, Rob Savage a écrit, produit et réalisé son premier long métrage, Strings, à l’âge de 18 ans. Depuis, il a enchaîné les courts. Avant de se lancer dans le tournage de Seaholme, le jeune cinéaste britannique a imaginé Host, qui se joue de nos peurs en misant à fond sur la mise en abîme, jusqu’à faire jouer leur propre rôle à ses actrices.

L’esthétique choisie est désormais connue de tous. Le film est construit comme une réunion Zoom en temps réel, avec tous ses codes : les écrans partagés, les images qui se figent, les coupures de réseau, les intervenants qui parlent tous en même temps, les SMS que l’on s’envoie en parallèle…

Durant les premières minutes, l’effet est assez fascinant. Surtout si l’on pousse la mise en abîme jusqu’à regarder Host sur son portable ou son ordinateur. Voilà en effet le spectateur mis dans la position de l’un des participants à la réunion Zoom - comme, en son temps, il fallait regarder le Ring d’Hideo Nakata sur une cassette vidéo… Malheureusement, le procédé a ses limites. Le résultat est parfois brouillon, peu lisible, assez fastidieux à suivre. De quoi empêcher la tension de réellement s’installer, malgré quelques moments très flippants…

© Cinéart

Host Film d’horreur De Rob Savage Scénario G. Hurley, R. Savage & Jed Shepherd Avec Haley Bishop, Jemma Moore, Emma Louise Webb… Durée 1h07.

© D.R.

  • Disponible en avant-première jusqu’au 18/4 dans le cadre du 39e Bifff sur Online.bifff.net. Puis en Premium VOD dès le 20/4 sur Sooner, Cinechezvous.be, Proximus Pickx et Voo.