Le festival virtuel "Il était une fois Cannes", qui retrace la riche histoire du distributeur indépendant belge Cinéart sur la Croisette, entre dans sa deuxième semaine avec Deux jours, une nuit de Luc et Jean-Pierre Dardenne, qui leur vaudra le prix du jury oecuménique en 2014 (après deux Palme d’or pour Rosetta et Palme d'or). Les frères signent un thriller social intense, sur fond de manque de solidarité entre employés, emmené par une épatante Marion Cotillard, totalement déglamourisée.

L’année précédente, du côté de la Quinzaine des Réalisateurs, on pouvait découvrir Le Géant égoïste de la Britannique Clio Barnard. Une adaptation très libre et très engagée d’Oscar Wilde, saluée par la presse. "Une perle britannique somptueuse", selon notre collègue Alain Lorfèvre, restée inédite en salles chez nous et à découvrir donc.

© Cinéart