Décidement, ces deux-là ne se quittent plus. Après avoir été ennemis dans J'accuse, de Roman Polanski - Dujardin dans le rôle du lieutenant-colonel Marie-Georges Picart, Gadebois dans celui du commandant Hubert Henry - les deux acteurs vont se retrouver, dès le mois d'octobre, sur le plateau de la nouvelle comédie d'Anne Fontaine sobrement intitulée Présidents. Pour le coup, Jean Dujardin va donc devoir perdre une bonne quinzaine de centimètres puisqu'il campera un chef d'Etat largement inspiré de Nicolas Sarkozy. Son comparse Grégory Gadebois, lui, ressemblera à François Hollande.
    
"Ça parle de la comédie du pouvoir et de la difficulté de ne plus être aux commandes", a expliqué Anne Fontaine à nos confrères de La nouvelle république. "C’est la rencontre de deux adversaires politiques qui vont vivre une sorte d’aventure. Je crois que c’est très drôle. Ça m’a été inspiré par ce moment si particulier du confinement."

A leurs côtés, la réalisatrice a encore réuni Doria Tillier, Pascale Arbillot, Jean Lahmi.

Impatient d'en découdre, Jean Dujardin a d'ores et déjà publié une photo du scénario sur son compte Instagram. En attendant de le voir à la tête de l'Etat, on pourra le découvrir, dans le smoking d'Hubert Bonisseur de la Bath, dans OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire, réalisé par Nicolas Bedos.