Cinéma

"A moins que je tombe sur un projet de film qui me bouleverse, j’arrêterai le cinéma. Et je serai très heureux que ce soit avec ce film-là (‘L’artiste et son modèle’ de Fernando Trueba) : j’ai eu énormément de plaisir à le tourner, à passer du temps avec l’équipe technique. Je reçois beaucoup de scénarios qui racontent comment se débarrasser de Pépé, ou Pépé part en vacances En aucun cas je ne veux sortir de scène avec ça. Quand j’ai vu ‘L’artiste et son modèle’, je me suis dit qu’il y avait matière à le faire, la tête haute."

Voila ce qu’on peut lire dans le dossier de presse du dernier film tourné par Jean Rochefort. De son côté, l’émission de TV 5, "Entrée libre", communiquait, hier, sur les déclarations de l’acteur de 82 ans qui tient le même discours dans sa prochaine livraison, sur antenne début mars.

A la manière de Jean-Louis Trintignant voici une dizaine d’années, Jean Rochefort entend, semble-t-il, renoncer à tourner n’importe quoi, ce qu’il a pourtant fait consciencieusement une bonne partie de sa carrière. D’ailleurs, il s’était fait rare ou plutôt fugitif à l’écran depuis la funeste hernie qui mit un terme définitif au "Don Quichotte" de Terry Gilliam. En annonçant sa sortie de scène, Jean Rochefort offre un joli coup de pub au film de Fernando Trueba. Peut-être permettra-t-il à l’œuvre du cinéaste espagnol de sortir en Belgique.