Le covid-19 n’a rien changé dans les habitudes hollywoodiennes. L’exploitation de tout ce qui a un jour connu le succès reste une priorité. Et pourtant, Lionsgate est parvenu à surprendre tout le monde ce vendredi.

Une suite à la comédie musicalo-romantique Dirty Dancing, personne ne l’avait vue venir. Surtout pas avec Jennifer Grey dans l’un des rôles principaux. Même lorsqu’elle a annoncé en juillet se préparer à danser dans un nouveau film, personne ne l’imaginait reprendre le rôle de Bébé qui fit d’elle une star en 1987. Et pour cause, son partenaire indissociable, Patrick Swayze, est décédé en 2009. Or, c’est officiel, non contente de produire le prolongement de ses entrechats, elle va se retrouver devant la caméra.

L’intrigue, confiée à la plume de Mikki Daughtry et Tobias Iaconis (les coscénaristes de The Curse of La Llorona et Five Feet Apart) n’a pas été dévoilée. Mais selon plusieurs indiscrétions, elle se déroulerait dans les années 90. “Ce sera exactement le genre de film romantique et nostalgique que les fans de la franchise attendaient et qui en a fait le titre le plus vendu de toute l’histoire de la société”, a précisé le PDG de Lionsgate, Jon Feltheimer. Un vrai jackpot : 214 millions $ de recettes, pour seulement 5 de budget. Un coup que cette suite espère réitérer.

© Lionsgate

Du film original, devenu culte (ah, les portés…), Jennifer Grey se rappelle surtout de quelques moments difficiles “Pour la grande scène dansée finale, on avait repeint le sol et c’était visqueux. Mes chaussures collaient, je n’arrivais pas à tourner.” Mais le pire, pour elle, fut l’entraînement dans le lac. “Il faut être vraiment jeune et affamée pour rester aussi longtemps dans une eau aussi glaciale. Je me souviens avoir pensé : ‘Peut-on mourir si les tétons explosent ?’ J’avais peur pour ma santé dans cette eau.” 

Que de bons souvenirs… pour nous. L’attente est donc déjà énorme pour cette suite, dont la date de sortie n'a pas été précisée.