Sortie en Premium VOD, ce mercredi, du nouveau film de la Polonaise Malgorzata Szumowska (Mug), qui signe un film de genre féministe sur les traces de la Servante écarlate.

À 14-15 ans, Selah (Raffey Cassidy) vit entourée de femmes, de jeunes filles et de petites filles au fin fond de la forêt. Si ce n’est la poupée Barbie à la fenêtre et le vieux camping-car, on se croirait au XIXe siècle ou dans une communauté Amish. Le soir, le gynécée se réunit autour de la grande table commune, présidée par… un homme, leur "Berger" (Michiel Huisman). Avec ses longs cheveux et sa barbe soignée, cette figure christique dirige son troupeau à coups de sermons et de punitions corporelles. Et chaque soir, il choisit la femme qui partagera sa couche…

Dans cette secte pastorale, on est soit « épouse » et habillée de rouge, soit « soeur » et habillée de bleu. Orpheline toujours pure - elle n'a pas encore eu ses règles - Selah appartient à cette dernière catégorie. Son "père" (dans les deux sens du terme) compare souvent sa beauté à celle de sa mère défunte et se fait de plus en pressant auprès d’elle. D’abord totalement dévouée à ce culte étrange, la jeune fille va peu à peu, avec l’aide de l’une des aînées, remettre en question cette existence hors du monde sous le joug d'un homme manipulateur…


Une coproduction belge

Découverte avec Elles en 2012, drame emmené par Juliette Binoche et Joanna Kulig (révélée ensuite dans Cold War), la Polonaise Malgorzata Szumowska a la cote dans la petite famille du cinéma européen. Elle a ainsi décroché à la Berlinale l’Ours d’argent de la meilleure réalisatrice en 2015 pour Body, film ésotérique plutôt abscons, puis, en 2018, le grand prix du jury pour Mug, dénonciation assez facile et emprunte de mépris de classe du poids de la religion dans son pays.

Avec The Other Lamb, sa première production anglophone (coproduite notamment avec la Belgique grâce au tax-shelter), la cinéaste poursuit cette critique de la foi crédule en offrant à l’acteur hollandais Michiel Huisman (vu notamment dans les séries Game of Thrones et Orphan Black) le rôle du gourou christique. Dans celui de la jeune ingénue, on retrouve Raffey Cassidy. Découverte en jeune Blanche Neige en 2012 et revue aux côtés de George Clooney dans Tomorrowland, mais aussi dans des productions indépendantes de prestige telles que Vox Lux de Brady Corbet ou La Mort du cerf sacré de Yorgos Lanthímos, la jeune actrice britannique est irréprochable.

© September

Un manque d’audace

Malgré une mise en scène très soignée et une photographie magnifique — qui tirent le meilleur parti des sublimes paysages irlandais pour créer une atmosphère de mystère hors du temps —, Szumowska peine cependant à renouveler le film de genre. En cause, un scénario assez simpliste, alourdi de références bibliques et qui regarde franchement un peu trop du côté de La Servante écarlate de Margaret Atwood. La critique sociale en moins.

Si le propos se veut résolument féministe — avec une jeune héroïne se soulevant contre un homme tout-puissant représentant du patriarcat —, L’Autre agneau reste en effet à l’écume des choses… Dès lors, pour tenter de donner un peu de densité et de complexité à son film, la cinéaste polonaise se sent obligée de bousculer la chronologie ou de multiplier les effets de style et de montage. En vain…

  • Disponible en Premium VOD sur Proximus, VOO, Lumière, UniversCiné, iTunes, GooglePlay.
    © September

The Other Lamb / L’autre agneau Fantastique féministe De Malgorzata Szumowska Scénario C.S. McMullen Photographie Michał Englert Musique Rafaël Leloup & Pawel Mykietyn Montage Jaroslaw Kaminski Avec Raffey Cassidy, Michiel Huisman, Denise Gough… Durée 1h37

© Cote LLB