Comme d’autres rêvent de devenir popstar, Alex a toujours voulu être Miss France. Rentré dans le moule, il renoue avec son fantasme au hasard d’une rencontre. Miss ne rejoue pas Girl. C’est un film formaté grand public. Pour que tout ce que la France et la Belgique comptent de polémiqueurs buzzeurs ne demande pas "qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ?" pour se voir infliger encore un travesti, Ruben Alves évacue les clichés sans avoir l’air d’y toucher : le garçon mal dans sa féminité, le travelo période Cage aux folles, le Black et le Rebeu qui font la paire (de dealers, évidemment), la logeuse avec sous son sein la grenade et, même, Amanda Lear, prima inter pares.

Puis miracle à Pigalle : un discours anti-objectification par un mec (travesti, certes) pour balancer son porc. De l’art de travestir la chèvre populo en chou woke. Mais à vouloir faire rire tout le monde sans fâcher personne, Miss s’égare. Reste l’interprétation d’Alex Wetter, transacteur assumé qui sauve un peu le film.

Miss Comédie De Ruben Alves Scénario Elodie Namer et Ruben Alves Avec Alexandre Wetter, Pascale Arbillot, Isabelle Nanty,… Durée 1h47.

© D.R.