Sur une aire de parking, un fourgon est attaqué par les All Blacks. On surnomme la bande ainsi à cause de leur cagoule noire. Mais, pour eux, dynamiter un transport de fonds, c’est comme aller à l’usine, on ne sent même pas l’adrénaline. Une double rafale dans le pare-brise, un explosif sur le toit, un ou deux convoyeurs sur le bitume, et par ici les billets.

La police arrive sur place, et c’est une mauvaise série télé qui commence, avec Isabelle Adjani qui la joue commissaire Gabin et Thierry Frémont, en mouche agitée du bocal. Qui joue le plus mal ? Cantona tient absolument à participer à la compétition. Anne Consigny, aussi. Et Simon Abkarian, également. Un vrai concours de potaches. On sent la joyeuse émulation entre eux. "Qu’est-ce que t’étais nul dans cette scène ! Mais je peux faire pire." Chiche !

Il nous arrive de nous émerveiller devant ces réalisateurs qui tirent le meilleur de leurs acteurs. Frank Henry, lui, n’a pas son pareil pour tirer le pire. Des acteurs, mais aussi du scénariste, et du dialoguiste, le pire de lui-même en fait.

D’où sort-il ce Frank Henry ? De prison. Et avant ? Un petit fourgon de temps en temps. Puisque les flics, Olivier Marchal ou Franck Mancuso, avancent leur légitimité professionnelle pour réaliser des thrillers, il n’y a pas de raison que les gangsters ne puissent pas revendiquer également leur part de daube.

Réalisation, scénario [?] : Frank Henry. Avec Isabelle Adjani, Eric Cantona, Simon Abkarian 1h37.