La fiction "Roubaix, une lumière", du Français Arnaud Desplechin, a remporté vendredi le Bayard d'Or du meilleur film dans la compétition officielle longs métrages, dont le jury était présidé par le cinéaste français André Téchiné. L'annonce a été faite lors de la cérémonie de clôture de la 34e édition du Festival international du film francophone (FIFF) de Namur. D'autres Bayard ainsi que plusieurs prix prestigieux ont également été décernés.

Le Bayard de la meilleure interprétation revient à Fantine Harduin et Thomas Gioria pour leurs rôles dans le film "Adoration" de Fabrice Du Welz. Celui du meilleur scénario a été attribué à Boris Lojkine et Bojina Panayotova pour "Camille", tandis que Virginie Surdej s'est vu remettre celui de la meilleure photographie pour son travail dans "By the Name of Tania" de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez. Outre ces Bayard, le jury longs métrages a également décerné un prix spécial à ce même film, alors que "Kuessipan" de Myriam Verreault a reçu une mention spéciale. Dans la compétition "Première oeuvre de fiction" du jury Emile Cantillon (composé de cinq étudiants en cinéma âgés de 18 à 25 ans et issus de la francophonie), c'est "Perdrix", de Erwan Le Duc, qui s'est vu attribué le prestigieux Bayard et "Le père de Nafi", de Mamadou Dia, a été récompensé par le Prix découverte. "Adam" de Maryam Touzani remporte lui le premier prix Agnès, "témoignant d'un regard original et novateur sur l'égalité homme-femme et d'un imaginaire égalitaire".

 Des prix récompensaient aussi les courts métrages internationaux, élus par un jury présidé par l'auteure, compositrice et interprète Juliette Armanet. "La Musique", de Jean-Benoît Ugeux, remporte le Bayard du meilleur court métrage. "Sous l'écorce", d'Ève-Chems De Brouwer, se voit décerner le prix spécial du jury, alors que "Post card from the end of the World", de Konstantinos Antonopoulos, reçoit une mention. Quant au prix de la mise en scène, il revient à "Cadeaux de Noël" de Bogdan Muresanu. Parallèlement, une compétition rassemblait les acteurs de la scène cinématographique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le prix du jury revient notamment à "Akram" de Adrien Berlandi et Mickey Broothaerts, tandis que celui de la meilleure interprétation a mis en exergue Jean-Benoit Ugeux pour son rôle dans "La Musique", dont il est aussi le réalisateur.

Parmi les prix, ceux décernés par le public avaient une valeur particulière pour les prétendants. Celui du long métrage fiction a été attribué à "Un fils" de Mehdi M. Barsaoui, celui du documentaire belge à "Le temps long" de Lou Colpé, et enfin celui du meilleur court métrage à "Désirée" de Victoria Jadot. Toutes compétitions confondues, le FIFF a décerné des prix pour un montant total de près de 75.000 euros. L'ensemble du palmarès est consultable sur son site internet. Cette 34e édition a été ouverte le 27 septembre avec la projection de "Chambre 212" de Christophe Honoré, venu à Namur accompagné de Chiara Mastroianni. Elle s'est clôturée vendredi avec "Revenir" de Jessica Palud, en présence de la réalisatrice et de l'acteur Niels Schneider. La programmation de cette 34e édition réunissait 139 films des quatre coins de la Francophonie. Le festival a aussi été marqué pa la présence de son coup de coeur, Laetitia Casta.