Les jeunes Américains ne pourront pas voir "La Vie d'Adèle" au cinéma.

La MPAA (Motion Picture Association of America), qui assure la classification des films aux États-Unis, a interdit l'accès au film aux moins de 17 ans, selon The Hollywood Reporter. Le film d'Abdellatif Kechiche a reçu son visa de classification outre-Atlantique avec la mention NC-17, c'est-à-dire "interdiction pour cause de contenu sexuel explicite". Cette mention implique une sortie en salle réduite ainsi que l'absence de toute promotion dans les médias.

Cette nouvelle doit sans doute refroidir les distributeurs qui n'ont d'autre choix que de couper les scènes sexuelles pour contrer cette décision. Pour Jonathan Sehring, président d'IFC, le distributeur américain du long-métrage, c'est une hérésie: "C'est un film historique avec deux des meilleures performances féminines que nous ayons jamais vues à l'écran", a-t-il déclaré à Hollywood Reporter. "Le film est d'abord et avant tout un film sur l'amour et la passion. Nous refusons de compromettre la vision de Kechiche en coupant le film pour une note, et nous avons toute confiance dans le fait que "La Vie d'Adèle" sera joué dans des théâtres à travers le pays, indépendamment de cette classification".

Le résumé du film d'après Cinebel: A 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Le jour où elle aperçoit les cheveux bleu d'Emma, elle sent que sa vie va changer... Seule face à ses questions d'adolescente, elle transforme son regard sur soi et le regard des autres sur elle. Dans son amour fusionnel avec Emma, elle s'accomplit en tant que femme et en tant qu'adulte. Mais Adèle ne sait pas faire la paix ni avec ce monde plein de morales absurdes, ni avec elle même.

Ce film, racontant le coup de foudre entre deux jeunes filles, montre sans tabou des scènes d'amour intense filmées de près, souvent en gros plan. Le puritanisme des membres de la MPAA a dû en prendre un coup.

En Belgique, l'accès aux salles de cinéma est en principe interdit aux mineurs de moins de 16 ans, sauf pour les films ayant obtenu le visa « enfants admis ». Ce visa est délivré par la Commission pour le contrôle des films, chargée de décider si un film diffusé ou projeté dans une salle de cinéma ou dans un lieu accessible au public peut être vu par des mineurs de moins de 16 ans. Elle peut autoriser un film à tous publics ou aux mineurs à partir de l'âge de 12 ans.

"La Vie d'Adèle" sortira le 9 octobre dans les salles de cinéma belges. La bande annonce est disponible ci-dessous.