La voiture dans laquelle l'acteur américain Paul Walker a trouvé la mort en novembre dernier en Californie était lancée à environ 160 km/h, révèle vendredi le rapport final des médecins légistes.

Paul Walker, star de la saga "Fast and Furious", est mort le 30 novembre à Santa Clarita, au nord-ouest de Los Angeles, à l'âge de 40 ans, quand la Porsche dans laquelle il se trouvait a percuté un arbre et pris feu. L'acteur était passager de la voiture, dont le conducteur avait également trouvé la mort dans l'accident.

Selon le rapport définitif de l'institut médico-légal de Los Angeles, Roger Rodas, l'ami de Paul Walker qui était au volant au moment de l'accident, "conduisait la Porsche Carrera GT rouge à une vitesse dangereuse, d'environ 160 km/h".

"Le véhicule a été totalement détruit (...) et a pratiquement été coupé en deux", ajoute le rapport, précisant que "la plus grande partie de la carcasse de la voiture avait été carbonisée".

Les médecins légistes ont confirmé que l'acteur était décédé suites à "de multiples blessures traumatiques" et à des brûlures, comme ils l'avaient déjà indiqué dans le rapport préliminaire. Ils précisent également qu'aucune trace d'alcool ou de drogue n'a été trouvé dans les corps de Paul Walker et de son ami.

Paul Walker avait connu la gloire grâce à la série des films à succès "Fast and Furious", où il interprétait le rôle de Brian O'Connor, un agent infiltré dans le milieu des courses automobiles.