La trentaine, Maggie (Dakota Johnson, dans un rôle très sage à mille lieux de ses débuts sulfureux dans 50 nuances de gris) est l’assistante personnelle de Grace Davis (Tracee Ellis Ross), immense star de la pop qui tourne depuis dix ans sans avoir sorti de nouvel album. Son manager (Ice Cube) lui conseille d’ailleurs d’accepter la confortable proposition du Caesars Palace, qui est prêt à la signer pour plusieurs années de concerts en résidence à Las Vegas et faire exploser le record de Céline Dion. Voilà qui n’est pas du goût de Maggie, qui se rêve productrice et estime que la chanteuse a encore quelque chose à prouver… En attendant, la jeune fille jette son dévolu sur le séduisant David (Kelvin Harrison Jr), jeune chanteur qui fait entendre son joli brin de voix sur les marchés chics de Laurel Canyon à Los Angeles.

Réalisatrice indépendante canadienne surtout connue pour son travail sur la série Transparent (sur l’identité transgenre), Nisha Ganatra ne force pas son talent pour raconter cette énième success story hollywoodienne mâtinée de comédie romantique. Si la jeune cinéaste fait ce qu’elle peut pour éviter de tomber dans tous les clichés les plus éculés, grâce à un ton un peu moins convenu qu’à l’accoutumée dans ce genre de productions insipides, la trame est ceci dit totalement cousue de fil blanc. Heureusement, les personnages sont plutôt attachants et la description du milieu de la musique à L.A. est plutôt juste. Grace Davis est ainsi signée au mythique studio Capitol Records, tandis que la diva est campée par Tracee Ellis Ross, qui, pour composer son personnage, s’est beaucoup inspirée de sa mère…

© Sony
Diana Ross.

The High Note / La Voix du succès Success story De Nisha Ganatra Scénario Flora Greeson Musique Lesley Barber et Linda Cohen Avec Dakota Johnson, Tracee Ellis Ross, Kelvin Harrison Jr, Ice Cube… Durée 1h58

© Cote LLB