Réunis au restaurant, deux couples d’amis passent une bonne soirée, jusqu’au dessert. Indécise, Léa (Bérénice Bejo) veut une île flottante, mais seulement si quelqu’un l’accompagne. Oui ? Non ? Oui ? Non ? Finalement, au plus grand agacement de Marc, son mari macho (Vincent Cassel), personne ne prend de dessert. Au moment du café, la jeune femme timide confie qu’elle n’est pas si indécise que cela. La preuve : elle s’est mise à écrire un roman. Au plus grand étonnement de Marc, mais aussi de sa meilleure amie Karine (Florence Foresti) et de son mec Francis (François Damiens)…

Acteur et réalisateur, Daniel Cohen signe pour son quatrième long métrage une adaptation de sa pièce L’Île flottante. Si l’humour est moins appuyé, moins franchouillard, que dans son film précédent, la comédie gastronomique Comme un chef avec Jean Reno et Michaël Youn en 2012, c’est en grande partie grâce à son casting savoureux, où chacun se glisse avec enthousiasme dans son personnage. Avec une mention pour les deux comiques de la bande, Florence Foresti et François Damiens, pourtant pas gâtés par leur rôle, carrément caricatural.

On sent bien les références théâtrales de Cohen, qui voudrait signer une réflexion sur l’art et l’hypocrisie dans la lignée d’Art de Yasmina Reza. Sauf qu’il ne creuse rien. Et jamais il ne parvient à mettre en scène le processus créatif, sauf pour s’en moquer… Et, là encore, l’humour manque de grinçant pour faire s’envoler la comédie.

Le Bonheur des uns… Comédie De Daniel Cohen Scénario Daniel Cohen & Olivier Dazat Avec Bérénice Bejo, Florence Foresti, Vincent Cassel, François Damiens, François-Eric Gendron… Durée 1h43.

© DR