Cinéma

Présenté hier soir en ouverture de la 71e Mostra del cinema, "Birdman" n’a pas déçu. Alejandro González Iñárritu a offert à Venise un 5e long métrage ambitieux, une réflexion bien sentie sur l’art, l’amour et la célébrité.

Dans ce cinquième opus, on découvre Riggan Thompson, un comédien sur le retour. Dans les années 90, celui-ci a interprété à trois reprises "Birdman", super-héros qui lui a apporté la gloire mais pas la reconnaissance. Depuis qu’il a renoncé au 4e volet de la saga, il est hanté par une voix intérieure, celle de cet homme-oiseau le sommant de revenir à ce rôle qui pourrait lui rouvrir les portes de la gloire. Mais Thompson veut au contraire prouver au monde qu’il est plus qu’une ex-star hollywoodienne, qu’il est un véritable artiste. Pour ce faire, il monte à Broadway une adaptation de "What We Talk About When We Talk About Love" de Raymond Carver. Sauf que les répétitions sont un calvaire, annonciateur d’un véritable fiasco lors de la première…

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)