Chassés par des villageois intolérants, Morticia et Gomez Addams trouvent refuge dans un vieux manoir. Les années passent et leur progéniture (Mercredi et Pugsley) grandit. Tout va pour le pire dans le plus horrifique des mondes. Jusqu’à l’arrivée d’une reine de la télé-réalité, Margaux, qui veut abattre la masure Addams qui fait tâche dans le décor de sa banlieue aseptisée.

Dans la grande lessiveuse du Hollywood contemporain, on recycle tout ce qu’on peut. Même un monument culte déjà passé par quatre variations : le cartoon original de Charles Addams dans les pages du New Yorker, la série télé des années 1960 pré-burtonienne en diable et les deux adaptations cinéma des années 1990. Qu’ajouter à ce soap décalé sur le quotidien d’une famille de créatures gothiques ? Un récit d’origine - tarte rance du producteur trépané.

On attendait de Conrad Vernon et Greg Tiernan, qui avaient osé le grivois dans Saucisse Party, plus d’irrévérence ou d’audace. Mais ils accouchent d’un film d’animation sans âme qui n’a de zarbi que l’indigence de son scénario et la platitude de son humour. Le casting voix original (Charlize Theron pour Morticia, Oscar Isaac pour Gomez et Finn Wolfhard pour Pugsley) pouvait encore donner un semblant d’envie, mais on s’est farci le cast français (Kev Adams, Mélanie Bernier,…). L’effroi est complet.

La Famille Addams Animation De Conrad Vernon, Greg Tiernan Scénario Matt Lieberman, Pamela Pettler Avec les voix françaises de Kev Adams, Mélanie Bernier,,… Durée 1h27.

© Note LLB