Ce vendredi midi, l'Académie André Delvaux a dévoilé les résultats du premier tour des votes pour les Magritte 2019, qui seront décernés le samedi 2 février prochain. Sur les 81 films éligibles (majoritaires et minoritaires), les membres de l’Académie ont salué quelques films marquants de l’année. Au nombre de nominations, cinq longs métrages partent en tête sur la ligne de départ: Tueurs de François Troukens (nommé à 9 reprises), Laissez bronzer les cadavres d’Hélène Cattet et Bruno Forzani (8), Une part d'ombre de Samuel Tilman (7), Nos batailles (7) de Guillaume Senez, mais aussi le film flamand Girl (9) de Lukas Dhont, nommé dans les principales catégories où il était éligible (c'est-à-dire toutes sauf meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur premier film).

© DR

Poelvoorde, Damiens ou Polser?

Si le prix du meilleur film flamand est donc acquis à Girl, le vrai favori de cette 9e cérémonie semble être Guillaume Senez. Après avoir conquis le public et la critique, en Belgique comme en France, son magnifique Nos batailles, qui décrit le quotidien d'un syndicaliste dépassé incarné par Romain Duris, pourrait décrocher les prix du meilleur film et du meilleur réalisateur. Tandis qu’en lice dans les catégories meilleur film et meilleur premier film, le polar Tueurs devrait s’imposer dans la seconde, révélant le talent de l’ancien braqueur François Troukens et de son coréalisateur Jean-François Hensgens.

© DR

Du côté des prix d’interprétation, on retrouve que du beau monde. Chez les actrices, Cécile de France semble bien placée, épatante dans Mademoiselle de Joncquières du Français Emmanuel Mouret. Tandis que chez les garçons, la lutte fait rage entre deux comiques géniaux: Benoît Poelvoorde (désopilant dans le déjanté Au poste! de Quentin Dupieux) et François Damiens (savoureux dans son premier film comme réalisateur Mon ket, nommé à trois reprises seulement malgré son immense succès en salles). A moins que le tout jeune Victor Polster ne les mette d’accord, bouleversant en jeune transsexuelle dans Girl.

© DR

Mais cette 9e cérémonie des Magritte pourrait révéler des surprises. Le système de vote a en effet été revu. Pour la première fois cette année, le second tour de scrutin sera ouvert au public. En plus des 850 professionnels membres de l'Académie Delvaux, 100 cinéphiles ont en effet été sélectionnés, sur 300 candidatures, pour participer au vote final. Histoire d'élargir le nombre de votants, très faible dans certaines catégories, et de minimiser ainsi au maximum les effets de copinage...

Alex Vizorek en maître de cérémonie

L’Académie n’a par contre pas encore révélé les noms (déjà choisis) du Magritte d’honneur et du président de la 9e cérémonie, qui sera retransmise en direct, depuis The Square à Bruxelles, sur La deux et sur Auvio, comme l’a expliqué l’administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot. Lequel a précisé qu’en 2018 — année de transition, où la cérémonie était diffusée par la chaîne publique en collaboration avec les équipes de BeTV —, la soirée avait été suivie par 125000 téléspectateurs. Soit une audience triplée par rapport à l’année précédente, quand les Magritte étaient encore diffusés sur BeTV.

Le patron de la RTBF a joué les faux inquiets, rappelant qu’on lui avait « imposé » Alex Vizorek en maître de cérémonie. L’humoriste et coanimateur de Par Jupiter (aux côtés de Charline Vanhoenacker sur France Inter) succède en effet au comédien Fabrizo Rongione, excellent Monsieur Loyal l’année dernière. « J'ai une carte blanche absolue. C'était ma seule demande, Qu'on a même ajoutée au contrat, je crois… » , a rigolé Vizorek en direction de Jean-Paul Phliippot. « Je n’ai pas d’amis, ni d’ennemis dans le milieu du cinéma. J’arrive donc un peu vierge, comme un gentil éléphant dans un magasin de belle porcelaine. Mais pour mettre en avant cette belle porcelaine justement » , a-t-il ajouté, en promettant de faire exploser l'audience. Mais en se désolant d’avoir sûr « aller en France pour présenter la soirée des Magritte »

Comme c'est malheureusement trop souvent le cas pour le cinéma belge, qui a besoin de s'exporter pour exister. Avec les Magritte, la Communauté Wallonie-Bruxelles entend bien, au contraire, faire rayonner le 7e Art belge sur ses terres!

© DR

Le samedi 2 février, on pourra assister à l’avant-première de Duelles, le nouveau film d’Olivier Masset-Depasse à 17h à l’UGC De Brouckère à Bruxelles. Avant de suivre la retransmission de la cérémonie à partir de 20h en direct sur grand écran.


Liste complète des nommés

Meilleur film

Meilleure actrice

Meilleur acteur

Meilleur premier film

Meilleure réalisation

Meilleur film flamand

Meilleur film étranger en coproduction

Meilleur documentaire

Meilleur scénario original ou adaptation

Meilleure actrice dans un second rôle

Meilleur acteur dans un second rôle

Meilleur espoir féminin

Meilleur espoir masculin

Meilleur court métrage de fiction

  • Calamity de Séverine de Streyker et Maxime Feyers
  • D’un château l’autre d’Emmanuel Marre
  • Icare de Nicolas Boucart
  • Une sœur de Delphine Girard

Meilleur court métrage d’animation

  • La bague au doigt de Gerlando Infuso
  • Le quatuor à cornes d’Arnaud Demuynck et Benjamin Botella
  • Not Today de Marine Jacob
  • Simbiosis carnal de Rocío Álvarez

Meilleure image

Meilleur son

Meilleurs décors

Meilleurs costumes

Meilleure musique originale

Meilleur montage