Cinéma Le jeune cinéaste flamand a pris son temps pour attendre le bon projet. Entretien Hubert Heyrendt

En octobre dernier, deux ans après y avoir dévoilé Belgica, Felix Van Groeningen retrouvait le Festival du film de Gand pour présenter, en clôture, Beautiful Boy. Découvert en 2009 avec La merditude des choses et révélé trois ans plus tard avec The Broken Circle Breakdown, le jeune réalisateur flamand a pris son temps avant d’accepter une proposition à Hollywood.