Longtemps martyrisés à l’école, Simon (Clément Manuel), Mehdi (Kody) et Fred (Baptiste Sornin) décident de relever le défi de leur ami d’enfance Juan. Avant de passer l’arme à gauche, celui-ci a laissé une vidéo à son notaire (Alex Vizorek, dans la seule scène vraiment drôle du film), dans laquelle il exhorte ses camarades à se venger en lançant sur les réseaux sociaux la "révolution des losers". Pour y parvenir, les trois copains décident de se servir de la notoriété d’Henri (Thomas Ancora), le petit frère et complet opposé de Simon. Celui-ci est en effet une star de la téléréalité grâce à l’émission AlphaBelgaBoys, une réunion de beaux gosses aux torses musclés qui font rêver la ménagère. Grâce à un buzz sur les réseaux sociaux, nos trois losers parviennent à intégrer le casting de la saison 3. Au grand dam de la productrice de l’émission (Tania Garbarski)…

Comédien de sitcoms pour M6, ancien présentateur pour RTL-TVI, Thomas Ancora tente également de faire carrière au cinéma. Mais, à part dans le pathétique Budapest de Xavier Gens, il peine à trouver des rôles. Du coup, le jeune éphèbe belge s’est écrit sur mesures, pour lui et ses potes (dont un certain Kody, maître de cérémonie des derniers Magritte), une comédie à l’heure de la téléréalité et des réseaux sociaux, qu’il coréalise avec Grégory Beghin. Le problème, c’est que l’idée est à peine digne d’un court métrage. Et, étirée sur une heure et demie, elle en devient pathétique, avec des dialogues lourds, une avalanche de clichés (notamment sur l’homosexualité) et des situations qui peinent à arracher un sourire...

Losers Revolution Comédie buzz De Thomas Ancora & Grégory Beghin Scénario Thomas Ancora Avec Clément Manuel, Thomas Ancora, Baptiste Sornin, Kody, Tania Garbarski… Durée 1h30.

© Note LLB