À peine sortie de l’enfance, Milla Finlay (Eliza Scanlen) est une ado pas comme les autres. Et pour cause, sa jeunesse sera éternelle. Atteinte d’un cancer, elle vient de débuter sa chimiothérapie. Sur un quai de gare, elle est intriguée par l’exubérant Moses (Toby Wallace). Contre toute attente, cette jeune fille de bonne famille et ce jeune marginal de 23 ans jeté de chez lui par ses parents se lient d’amitié. À tel point que Milla décide d’accueillir Moses chez elle. En forçant un peu la main à son père (Ben Mendelsohn), psychothérapeute, et à sa mère (Essie Davis), qui a choisi la drogue comme échappatoire pour faire face à la maladie de sa fille…

Feel-good tragédie

Une gamine en phase terminale retrouvant goût à la vie aux côtés d’un jeune garçon hors système, voilà un pitch qui pourrait faire peur. On entend d’avance, à Hollywood, l’avalanche de violons pour souligner le tragique de cette romance éphémère, façon Nos étoiles contraires ou Everything, Everything . Adapté par la scénariste Rita Kalnejais de sa propre pièce de théâtre, Milla est au contraire un film d’apprentissage très sensible. Si le thème, celui du deuil anticipé, est douloureux, Milla se révèle en effet plein de vie, une quasi feel-good tragédie.

Réalisatrice de courts métrages et pour la télévision - on lui doit notamment plusieurs épisodes de la série Killing Eve pour la BBC -, Shannon Murphy signe un premier long métrage d’autant plus réussi que le sujet était casse-gueule. La cinéaste australienne a en effet le bon goût de ne jamais tomber dans le pathos outrancier. Cet équilibre parfait entre le rire et les larmes, elle le trouve en se concentrant sur des situations souvent cocasses et des personnages attachants. Où le rôle des parents et celui de la jeune fille tendent à s’inverser, comme si c’était à Milla de les consoler de sa disparition prochaine.

Un excellent casting

Pour composer cette famille aussi dysfonctionnelle qu’aimante, Murphy peut compter sur d’excellents comédiens. Avec une mention particulière pour Eliza Scanlen, qui se livre à un véritable jeu d’équilibriste entre les sentiments. La jeune actrice australienne s’impose comme l’un des grands espoirs du cinéma international. Face à elle, Toby Wallace, récompensé à Venise, offre la parfaite repartie pour composer ce couple déchirant.

Grâce à ses excellents acteurs et à une mise en scène enlevée et colorée, qui invite sans cesse la vie et l’humour dans le drame, Shannon Murphy parvient à rendre réellement émouvante la destinée, radicalement injuste, de cette jeune fille qui n’a que quelques mois pour devenir femme.

Milla / Babyteeth Comédie dramatique De Shannon Murphy Scénario Rita Kalnejais Photographie Andrew Commis Musique Amanda Brown Avec Eliza Scanlen, Essie Davis, Ben Mendelsohn, Toby Wallace… Durée 2h.

© DR