Pour incarner James Bond une dernière fois, il a inclus des clauses très précises dans son contrat.

Les James Bond se suivent et ne se ressemblent pas. Du tout. Quand Barbara Broccoli engage Pierce Brosnan en 1995 pour GoldenEye, l’Irlandais réalise un de ses plus grands rêves professionnels. Dix ans plus tard, il abandonne uniquement à contrecœur le smoking pour un comédien plus râblé, moins séducteur et surtout plus blond, Daniel Craig. Qui, lui, ne porte pas le même attachement à 007. À la sortie de Spectre, ce dernier n’hésite pas à déclarer ses envies d’autre chose : "Je préfère briser ce verre et me taillader les veines plutôt que de penser à un cinquième James Bond."

Une position sur laquelle il va camper très longtemps. Mais Barbara Broccoli, qui sait parfaitement lire les tableaux du box-office mondial, se montre encore plus têtue que lui. Dame, les seules aventures de 007 qui ont dépassé les 500 millions $ de recettes (avec une pointe à plus d’un milliard $ pour Skyfall) sont celles dans lesquelles il tient le rôle principal. Elle l’augmente donc sérieusement (son cachet passe de 17 à 25 millions $, en plus de pourcentages sur les gains) et satisfait chacune de ses demandes. D’après le Sun, pour le vingt-cinquième long métrage officiel, il a obtenu d’être en permanence entouré par un cuisinier à son unique service, un kinésithérapeute personnel et un coach sportif. Des assistants destinés à le maintenir en grande forme à 51 ans et à éviter les accidents. Pour rappel, Casino Royale lui avait coûté deux incisives et il s’était déboîté l’épaule sur Quantum of Solace, avec une opération chirurgicale à la clef.

Manque de chance, il s’est quand même salement amoché durant le tournage. Certaines sources évoquent une vilaine chute qui aurait endommagé sa cheville. Ce qui est sûr, c’est qu’il a dû se faire opérer et que deux semaines de rééducations sont prévues. Pendant ce temps, l’équipe tourne les scènes où il n’apparaît pas.

Autre mauvaise nouvelle pour le réalisateur Cary Joji Fukunaga, une toute petite partie de l’intrigue aurait fuité. Selon le Daily Mail, l’ennemi de James Bond, incarné par Rami Malek, miserait sur des armes génétiques pour menacer la planète. Mais pour savoir comment, il faudra attendre le 8 avril 2020.