Cinéma En septembre 2018, Olivier Assayas faisait son retour à la Mostra de Venise, six ans après y avoir décroché le prix du scénario pour le très beau Après Mai . Boudé au palmarès - sans doute pour son côté très parisien -, Doubles vies est, pour le cinéaste, une tentative d’aborder la comédie. "Au début, je voulais écrire un film sur des idées mais, progressivement, j’ai compris que ces idées ne prenaient sens qu’à travers la comédie. Il fallait qu’on s’amuse, qu’il y ait de l’ironie. Très modestement, je trouvais qu’Irma Vep était déjà une comédie mais disons qu’ici, je vais un cran plus loin. Ceci dit, je crois que le pas suivant vers la comédie sera difficile pour moi…", rigole le cinéaste.(...)