Cette fois, Nicole (Dakota Johnson) et Matthew Teague (Casey Affleck) ne peuvent plus reculer. Il est temps pour le couple d’annoncer à leurs deux filles que leur maman, atteinte d’un cancer incurable, va bientôt mourir. Leur père va donc les chercher sur le porche, où elles se détendent sur la balancelle avec Dane (Jason Segel). Ami fidèle du couple depuis des années, celui-ci a mis sa propre vie entre parenthèses pour les aider à traverser cette épreuve, quittant La Nouvelle-Orléans pour venir s’installer sur le canapé de leur maison de Fairhope, petite ville côtière d’Alabama…

Histoire vraie - tirée de l’article intitulé "The Friend : Love Is Not a Big Enough Word", écrit par Matthew Teague, journaliste, dans le magazine Esquire en 2015 -, ode à l’amitié, fin de vie… Tout est réuni pour une guimauverie hollywoodienne classique. Connue pour son excellent documentaire Blackfish en 2013 (qui dénonçait le traitement réservé aux orques en captivité chez SeaWorld), revue avec Megan Leavey en 2017 (biopic d’un maîtresse-chien militaire en Irak), Gabriela Cowperthwaite parvient à tenir la barre de l’émotion.

Chronologie éclatée

Cette histoire tragique, la réalisatrice choisit de la raconter de façon totalement décousue. On saute ainsi sans cesse d’une époque à une autre - un insert précise chaque fois combien de temps on se situe avant ou après le diagnostic - pour découvrir comment s’est forgée cette indéfectible amitié entre trois adultes frappés par le sort. Le procédé est assez gratuit, même s’il permet effectivement de casser la linéarité d’un récit sinon très attendu et exemplaire. Il permet aussi de faire passer certaines longueurs - le film aurait en effet gagné à être raccourci…

La situation est connue et les personnages d’emblée posés. Pas besoin de s’approfondir sur les circonstances de la maladie (tout juste sait-on qu’il s’agit d’un cancer virulent). Ce qui intéresse Cowperthwaite, ce sont les interactions entre les personnages et les situations, toujours vivantes et souvent drôles. Des personnages campés par un solide trio d’acteurs : Casey Affleck, toujours impeccable de justesse et de retenue dans l’émotion, Dakota Johnson, digne dans la douleur, et l’attachant Jason Segel. Surtout connu pour la série How I Met Your Mother et pour les productions de Judd Apatow (En cloque, mode d’emploi, 40 ans : mode d’emploi…), il retrouve son habituel rôle de gros nounours, ici entièrement dévoué à ses amis.

Avec ce mélodrame sensible ne versant jamais dans la sensiblerie outrancière, Gabriela Cowperthwaite a définitivement gagné ses galons hollywoodiens. La preuve, elle vient de débuter le tournage d’I.S.S., un thriller dans la station internationale sur fond de 3e guerre mondiale avec Ariana DeBose et Pilou Asbæk.

Our Friend Mélodrame De Gabriela Cowperthwaite Scénario Brad Ingelsby (d’après l’article de Matthew Teague) Avec Jason Segel, Casey Affleck, Dakota Johnson… Durée 2h04.

© D.R.

Sur AppleTV, GooglePlay, Rakuten, Proximus et BeTV.