Que se passe-t-il dans la chambre 158 ? Celle-ci est en permanence verrouillée à double tour. Derrière une vitre opaline, on devine la silhouette d’une femme désespérée. Elle est polonaise et semble en grande détresse, confuse, alternant entre l’anglais et le polonais pour tenter d’expliquer ce qu’il lui arrive à l’infirmière de garde. Laquelle paraît totalement impuissante face à cette douleur à l’état brut…

Bienvenue dans le centre de crise des urgences psychiatriques jour-nuit de l’hôpital Saint-Luc à Bruxelles. Dirigée par Gérald Deschietere, cette unité spécialisée reçoit tous les jours des âmes en peine amenées - souvent contre leur volonté - par leurs proches, par la police ou à la demande du procureur du Roi.

Un documentaire en immersion

Paranoïa, alcool, drogue, rupture amoureuse, décrochage professionnel, schizophrénie… Tout se mêle ici. Sans que l’on parvienne à discerner réellement les frontières de ce que l’on appelle communément la "folie"… Est-ce le propos de Bertrand de Solliers ? Difficile à dire. Après Histoires autour de la folie, documentaire consacré à l’histoire, sur un siècle, d’un institut psychiatrique à Ville-Evrard, le cinéaste français a choisi de filmer (avec l’aide de Paule Muxel), en immersion, l’unité du Dr Deschietere. Plus que face à du cinéma, on est ici face à un reportage au sens strict et noble du terme. On rapporte le réel sans filtre, sans point de vue affirmé non plus.

Parfois les patients restent cachés, parfois ils témoignent face caméra. Sont-ils "fous" ? On ne le sait pas, n’ayant quasiment jamais accès, secret professionnel oblige, au diagnostic médical. Le spectateur se retrouve dès lors dans une posture délicate, celle de voyeur du malheur des autres. Et tout aussi désarmé que l’équipe d’infirmières quand il s’agit de trouver un lit pour la nuit à une jeune femme déséquilibrée menaçant de se suicider et qui a déjà été rejetée de tous les centres d’accueil spécialisés de Belgique ou presque…

Durant le confinement, ce film était sorti en Premium VOD. Il sort ce mercredi sur grand écran à Flagey.

Qu’est-ce que je fais là ? Documentaire De Paule Muxel et Bertrand de Solliers Photographie Julien Lambert Musique Benoît Medori Montage Paule Muxel & Marie-Hélène Mora Durée 1h34.

© DR