Cinéma

On ne l’espérait plus, on n’y croyait même plus. Depuis le temps que l’on nous parlait de ce biopic consacré à Freddie Mercury et au légendaire groupe de rock Queen et que l’on ne voyait rien venir, le doute s’était même installé. Il aura fallu en effet sept ans pour que cette production arrive à son terme. Beaucoup d’embûches, de désaccords entre les différents tenants, de scénarios modifiés à la dernière minute, des acteurs et des réalisateurs remplacés qui retarderont la concrétisation du projet. C’est finalement le metteur en scène Dexter Fletcher qui décroche le pompon !

Côté acteur, Rami Malek (le hacker de Mr Robot) hérite du rôle tant convoité du plus célèbre moustachu de la pop. Une bonne pioche. La voix, la gestuelle, la présence, le mimétisme sont saisissants ! C’est bien simple, on se croirait en face du Freddie en personne. Bohemian Rhapsody, tel est le titre de cette production sans fausses notes, qui vous refera découvrir la bête de scène qui, en coulisses, apparaissait comme un homme complexe, génial, contradictoire, ultra-libéré, excessif, et hanté par ses démons. Après avoir illuminé les scènes du monde entier, le "performer" terminera sa vie, rongé par le sida, n’étant plus que l’ombre de lui-même. Freddie Mercury nous a quittés le 24 novembre 1991.

Comment êtes-vous entré dans la peau de Freddie Mercury ?

"Oh la la, ce fût un très long voyage. Il a fallu, déjà, que je (...)