Eté foireux en perspective pour Thomas (Louis Vazquez) : sa mère divorcée (Mélanie Doutey) l’envoie chez son père en Camargue. Plus branché sur les consoles de jeux que sur les oies qu’étudie Christian (Jean-Paul Rouve), Thomas découvre avec effroi que le wifi est dans les choux et son paternel en robe de bure pour une expérience destinée à sauver une espèce menacée de palmipèdes.

Soutier de la fiction animalière (Loup, Belle et Sébastien,…), Nicolas Vanier adapte son propre roman, très (très) librement inspiré des activités de Christian Moullec, météorologue de formation reconverti ornithologue en ULM. Démarche a priori poétique vouée à sensibiliser.

On y perd un peu ses petits œufs, d’ailleurs. Selon son site, Moullec est pionnier du genre depuis 1995. Or, les Américains William Lishman et Joseph Duff ont réalisé la première migration assistée en 1993, qui a inspiré en 1996 L’Envolée sauvage de Carroll Ballard où une adolescente (Anna Paquin) s’improvisait "mère oie" en ULM…

Quelle qu’en soit l’inspiration, le procédé est le même : la "réalité" devient un flight movie lénifiant et invraisemblable où l’adolescent s’improvise sherpa des airs. Avec, histoire de faire œuf de toute oie, une petite citation finale pro-Thunberg : "nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants". Ce n’est pas une raison pour essayer de les plumer.

Donne-moi des ailes Conte animalier De Nicolas Vanier Scénario Christian Moullec et Matthieu Petit, d’après le roman de Nicolas Vanier Avec Jean-Paul Rouve, Louis Vazquez, Mélanie Doutey, Durée 1h53.

© Note LLB