Analyste pour la CIA, Suzan Cooper (Melissa McCarthy) est la petite voix qui, devant son écran d’ordinateur, murmure à l’oreille de l’agent sur le terrain. Elle est d’ailleurs secrètement amoureuse du beau Bradley Fine (Jude Law), agent secret qui a tout de James Bond, l’élégance, le charme… Mais voilà, quand celui-ci se fait descendre par une sublime terroriste bulgare (Rose Byrne), Susan est envoyée sur le terrain, certaine qu’avec son physique de retraitée de l’Ohio bien en chair, personne ne la prendra pour une espionne…

Acteur et réalisateur de télévision (sur les séries "Dirty Dancing" ou "The Office" notamment), Paul Feig s’est fait un nom comme cinéaste avec "Bridesmaids" en 2011 et "The Heat" en 2013. "Spy" est dans le prolongement direct de ce dernier. Par l’esprit de comédie bien appuyée bien sûr, mais aussi par son personnage. Dans "The Heat", Melissa McCarthy incarnait une flic borderline face à Sandra Bullock. On la retrouve ici en espionne improbable. Au menu, une revisitation de tous les codes du film d’espionnage à travers une série de gags parfois savoureux, souvent bas de plafond… On est loin de la réussite, il y a quelques semaines, de "Kingsman" avec Colin Firth, nettement plus raffiné dans sa dimension parodique.

Pour les fans de cet humour bien lourdingue, la collaboration entre Paul Feig et Melissa McCarthy ne s’arrêtera d’ailleurs pas en si bon chemin. Le duo se recomposera l’année prochaine pour le remake de "Ghostbusters".


Scénario & réalisation : Paul Feig. Photographie : Robert D. Yeoman. Musique : Theodore Shapiro. Avec Melissa McCarthy, Rose Byrne, Jason Statham, Morena Baccarin, Jude Law… 2 h.